Les enjeux de l’aide publique au développement depuis les années 50 Dissertation by Albanpor

Les enjeux de l’aide publique au développement depuis les années 50
Dissertation qui se demande dans quelle mesure l’évolution des enjeux de l’APD depuis les années 50 est le reflet d’une discontinuité du contexte mondial sur le plan économique, politique et géopolitique.
№ 6584 | 3,370 mots | 10 sources | 2008
Publié le juin 22, 2008 in Économie , Histoire , Relations Internationales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De la décennie 1950 et aux années 2000, les cadres stratégiques d’intervention se sont toujours basés sur des faits irréfutables de l’histoire économiques qui semblaient montrer aux pays pauvres la voie à suivre. Etant donné que les grandes visions de l’APD ont chacune à leur tour déçu, cette etude articulerons sa réflexion suivant un plan chronologique en quatre parties.
Tout d’abord, elle aborde les enjeux de l’APD à ses prémices à partir des années 1950. Puis, elle montre que ces enjeux se sont modifiés à partir des années 1960 du fait d’un ralentissement de l’APD et des premières constatations douloureuses des limites de l’aide. Elle aborde ensuite la nouvelle forme que prend l’APD dans les années 1980, notamment avec un retour aux intérêts des créanciers. Enfin, elle souligne que la fin de la Guerre Froide, et la nouvelle lutte contre le terrorisme introduisent dans l’APD de nouveaux enjeux dans les années 1990-2000.

Extrait du document:

Pour Dognar Nurkse «un pays est pauvre parce qu’il est pauvre» (cité par E. Assidon). En effet, le sous développement est un cercle vicieux auquel on sort difficilement. Le revenu est bas, ce qui limite l’investissement pour le développement, et une amorce extérieure du développement financier apparaît comme une solution pour faire sortir des pays de la pauvreté.
A partir des années 1950, en raison de la détérioration des termes des échanges, on a assisté à l’émergence d’un mouvement en faveur d’un rééquilibrage des relations Nord-Sud. En 1951, un groupe d’experts des Nations Unies réalise le premier inventaire des besoins et de recommandations d’aide pour les pays du Tiers-Monde L’Aide Publique au Développement (APD), cette «activité par laquelle des pays font transiter vers d’autres [pays] des ressources publiques en vue de contribuer à leur développement» (O. Charnoz et J.-M. Severino) s’esquisse comme une solution pour venir en aide aux pays en voie de développement. L’histoire de l’APD débute vraiment après la Seconde Guerre mondiale, et devient active dans les années cinquante. L’APD est tout d’abord dirigée vers des pays dévastés par la Seconde Guerre mondiale, tels que la France ou le Japon. Elle a concerné ensuite les pays en voie de développement. Mais, l’APD constitue dès sa création un enjeu, à savoir ce qui peut se perdre ou se gagner. Quelles sont les motivations des pays donateurs ? Comment fonctionne l’APD ? L’aide constitue-t-elle une concurrence entre les pays donateurs ? Est-ce que les pays en voie de développement bénéficient réellement de l’APD ?

Commentaires