Les français en Méditerranée au XIXème siècle (Histoire) Dissertation

Les français en Méditerranée au XIXème siècle (Histoire)
Dissertation qui décrit la présence des français en territoire méditerranéen de 1798 à 1914 : les projets du gouvernement français, la réalité de leur mise en oeuvre, les conflits que cela génère.
№ 18086 | 3,710 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 25, 2010 in Histoire , Relations Internationales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XIXe siècle en Méditerranée est marqué par le déclin de l'empire ottoman et, en parallèle, la montée en puissance de l'Occident (comprenant la Méditerranée occidentale et la Russie) : c'est le moment où la Méditerranée orientale bascule sous l'influence occidentale. C'est le moment de la Question d'Orient (1774-1923) où la France possède l'Algérie dès le 6 juillet 1830 (date à laquelle elle installe une Commission de gouvernement sur place) puis se heurte à l'Angleterre et Égypte et s'intéresse donc à la Tunisie et au Maroc. Mais l'Espagne tient aussi au Maroc, tout comme l'Italie veut la Tunisie. Cela montre l'importance de la politique d'occupation de la France au XIXe siècle en Méditerranée, ainsi que les différentes confrontations que cela amène avec les autres grandes puissances. Quelles ont été les actions (entre choix et compromis) des français en Méditerranée au XIXe siècle ? Comment s'inscrivent leur présence et leurs influences ?

I - Les politiques extérieures qu'ont choisis les gouvernements français envers la Méditerranée
II - Confrontations et accords des français et de la France avec les différentes grandes puissances en place
III - Les différentes politiques d'occupation adoptées par les français selon les pays où ils ont imposés leur présence

Extrait du document:

L'Italie frustrée de la mise en place du protectorat français en Tunisie se rapproche de l'Angleterre contre la France. ce rapprochement anglo-italien se vérifie après 1885, contre les visées coloniales de la France au Maroc. En 1887, l'Espagne rejoint ce groupe contre la France. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle, voire au début XXe siècle, que l'isolement de la France cesse. On observe par exemple un rapprochement franco-italien en Tunisie le 28 septembre 1896. L'Italie renonce à contrecarrer la situation créée par la France en Tunisie, et, en contrepartie, la France garantit la protection des intérêts italiens en Tunisie (le statut des Italiens est identique à celui des Français).

Commentaires