Les hommes ne désirent-ils que ce dont ils ont besoin ? Dissertation by Fabete

Les hommes ne désirent-ils que ce dont ils ont besoin ?
Dissertation qui traite des désirs des hommes, de leur nécessité et de leurs limites.
№ 5405 | 1,615 mots | 0 sources | 2008
Publié le avr. 30, 2008 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le désir est intimement lié au besoin : dans notre société, un désir vain peut devenir un réel besoin.
Ainsi, les besoins qui ne sont pas naturels, que l’on n’a pas à la naissance, naissent du désir lié à la satisfaction qu’entraîne la réalisation de ce désir.
Cependant, c’est le propre de l’homme de désirer ce dont il n’a pas besoin, même si chaque désir émane d’un besoin.

1. C’est le propre des hommes de ne pas désirer seulement ce dont ils ont besoin

2. Tout désir émane d’un besoin

3. Les hommes se créent des besoins, par le biais de la société et de leurs diverses inventions

Extrait du document:

Spinoza a écrit que les désirs étaient l’essence des hommes. Le désir est, dans sa manifestation à l’homme, un manque. C’est une tendance vers une fin imaginée, jugée bonne, source de plaisir ou de satisfaction. On peut désirer une chose matérielle, ou une chose abstraite. Un besoin est au contraire une nécessité vitale : si on ne le satisfait pas, cela entraîne la mort. On n’a donc pas besoin de se demander si les hommes désirent ce dont ils ont besoin : un besoin insatisfait entraînant la mort, chacun désir donc assouvir ses besoins, à moins d’être suicidaire. Un besoin est, comme un désir, ressenti comme un manque. Or un manque entraîne nécessairement la volonté de le combler.

Commentaires