Les limites de l'Etat-Nation Dissertation

Les limites de l'Etat-Nation
Dissertation sur la perte de la puissance de l'État-Nation à cause de son inscription dans l'Union européenne.
№ 16121 | 1,170 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 25, 2010 in Droit , Questions Européennes
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans notre société actuelle la notion d'Etat-Nation perd de plus en plus de sa valeur. En effet l'ETAT-Nation, cet Etat ou la nation, ce groupe d'humain culturellement cohérent, est souveraine et obéit aux institutions étatiques auxquelles elle a consentit, perd de sa puissance et de sa crédibilité dans la société nationale comme dans la société internationale, notamment la société européenne. Sa puissance, sa souveraineté est en effet limitée par l'environnement national et européen.

1. La perte de la souveraineté nationale avec les collectivités locales
2. L'usure de l'état nation dans le cadre européen

Extrait du document:

Depuis que l'Etat-Nation s'inscrit dans un cadre européen et notamment dans l'Union Européenne, il pers sensiblement de sa souveraineté. L'Union Européenne oblige les Etats à déléguer un peu de leurs pouvoirs, de leurs compétences. De plus l'Union Européenne et notamment le droit européen est animé par deux principes qui confirme la perte de la souveraineté nationale de l'Etat –Nation. Tout d'abord l'application directe de certaines normes européennes, ces normes n'ont pas besoin d'être inscrites dans une loi nationale, ensuite l'Union Européenne prévoit aussi la primauté de son droit, du droit européen sur le droit national ce qui témoigne bien de la perte de la souveraineté nationale.

Commentaires