Les limites de l'Etat social allemand (1880-1933) Dissertation by titevic

Les limites de l'Etat social allemand (1880-1933)
Dissertation qui fait le constat des carences et des limites du système social allemand d'avant-guerre.
№ 4593 | 2,600 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 25, 2008 in Questions Européennes , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En apparence, les acquis sociaux sont incontestablement un immense progrès pour le niveau de vie des plus pauvres, mais ces différents systèmes connaissent tout de même de nombreuses failles.
Le document montre, dans un premier temps, que le modèle communautaire de caisses d’allocations et d’assurances se révèle très fragile, car les prescriptions légales sont souvent soumises à des dérives et que le contrôle local se révèle très critiqué. Puis, il constate les limites même de la démocratie sociale, avec les grandes difficultés d’application de certaines lois, et surtout une inégalité encore latente.

I - La fragilité du modèle communautaire
1) Les limites des caisses d'entreprise
2) La contestation du rôle des autorités locales

II - Les limites de la démocratie sociale
1) Les difficultés du droit social
2) Des inégalités qui subsistent

Extrait du document:

La législation relative au travail apparaît en Allemagne à la fin du XIXème siècle. Est apparue en même temps la sécurité sociale, c'est-à-dire la prise en charge collective des risques de la vie (maladie, invalidité, vieillesse). La motivation de cette évolution est due à un phénomène politique : la montée des idées socialistes. Cependant l'action des gouvernements allemands, à partir de 1880, était davantage guidée par la crainte du progrès de ces idées. Le rôle de l’Allemagne en matière de législation sociale est central en Europe. Il constituera pendant longtemps le modèle fondateur pour les autres pays d’Europe occidentale

Commentaires