"Les lois, enquêtes et jugements des pairs du Castel de Lille", Raymond Monnier Dissertation

"Les lois, enquêtes et jugements des pairs du Castel de Lille", Raymond Monnier
Commentaire de l'oeuvre de Raymond Monnier, "Les lois, enquêtes et jugements des pairs du Castel de Lille", sur l'évolution des relations contractuelles au XIe siècle entre les seigneurs et leurs vassaux.
№ 22637 | 1,215 mots | 1 source | 2011
Publié le févr. 17, 2011 in Histoire , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les lois, enquêtes et jugements des Pairs du Castel de Lille est un texte qui intervient à l'époque ou l'état est incapable de remplir ses devoirs, et a laissé place à une nouvelle organisation politique et sociale symbolisant l'appropriation privée du pouvoir politique ; la féodalité. La féodalité du latin « feodum » est un système politique dont l'autorité centrale partage dans les faits le pouvoir souverain avec des principautés, des fiefs ou des fédérations, gouvernées par des seigneurs. Cette organisation de la société se développa en Europe entre le Ve siècle et le VIIe siècle, après la chute de l'Empire romain d'Occident. Fondée sur le droit romain, la féodalité est propre à l'occident européen. La féodalité se traduit par un morcellement territorial mais également par des liens contractuels appelés féodo-vassaliques. Le lien féodo-vassaliques se développe a partir du XI e siècle. C'est un lien qui concerne l'aristocratie. Se lien juridique à un double aspect. D'abord il y a l'aspect personnel qui consiste en l'engagement d'un homme vis-à-vis d'un autre, puis il ya l'aspect réel. L'aspect réel c'est le fief qui est la chose qui est concédé par un des hommes à l'autre. Mais entre ses deux aspects, l'aspect personnel est le plus important. Au regard des différents obligations issues du contrat de vassalité, comment la remise du fief s'est-elle imposée ?
Dans un premier temps on verra dans un grand I, La vassalité et l'effacement progressif de l'élément personnel et dans un second temps on verra dans un grand II, le fief et la prépondérance de l'élément réel.

Extrait du document:

Le fief a pour but de servir à l'entretien du vassal, de lui permettre d'assurer son train de vie. Donner un fief c'est une obligation à la charge du seigneur qui nait de l'hommage. Se fief est concédé dans une cérémonie qui suit immédiatement l'hommage et le serment appelé l'investiture. Cette cérémonie est un acte formaliste dans lequel un objet matérialise le transfert de la chose concédé.
A partir du XII eme siècle, on va substituer un écrit qui fait l'inventaire des biens concédés. Cet écrit s'appelle l'aveu et dénombrement. Le seigneur à l'obligation de donner le fief. Ces obligations portes le nom de services nobles. Le vassal doit rendre des services matériels au seigneur qui vont être de deux types différents ; l'aide et le conseil. L'aide peut être de deux sortes, une aide militaire qui consiste en un certain nombre de services comme par exemple la garde du château. C'est l'obligation pour le vassal de combattre dans l'armée du seigneur.

Commentaires