Les manipulations génétiques et l'éthique Dissertation

Les manipulations génétiques et l'éthique
Dissertation sur les problèmes éthiques que représentent les manipulations génétiques du point de vue utilitariste et kantien.
№ 26373 | 1,520 mots | 7 sources | 2010 | FR
Publié le sept. 23, 2011 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Avec l'avancement continuel qu'effectue la technologie, l'étendue des connaissances qui ne cesse de croître et le progrès scientifique qui va à une vitesse effrénée, certaines questions de point de vue éthique se posent. L'une d'entre elles concerne la manipulation génétique sur des êtres humains dans le but d'éviter certaines maladies. En effet, cette transformation des gènes serait-elle morale? Afin de répondre à cette question, la pensée kantienne ainsi que l'utilitarisme seront présentés alors que la problématique engendrée par ce dilemme moral aura préalablement été expliquée. Ensuite, la position stipulant que ce type de manipulation est immoral sera défendue ainsi que son contraire qui sera finalement réfuté.

Extrait du document:

En ce qui a trait à Kant, il serait d'avis qu'il est immoral d'effectuer des manipulations génétiques sur l'homme afin d'éviter certaines maladies. Pour bien comprendre les raisons qui motivent cette opinion, il faut d'abord que sa pensée soit expliquée. Cette citation résume d'ailleurs adéquatement son premier principe, soit celui de l'universalisation : « Agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne un loi universelle. »1 Il s'agit donc de se demander s'il est envisageable d'universaliser le sujet occasionnant l'enjeu moral. Dans le cas présent, il faudrait se questionner quant à la possibilité que tout le monde puisse user de manipulations génétiques et ce en toutes circonstances. Ainsi, selon Kant, il serait immoral de procéder à ces transformations puisque son universalisation entraînerait un eugénisme à peine voilé et une perte de l'individualité de chacun puisque tous les gènes se ressembleraient. La pensée kantienne fait également mention du principe du respect de la personne.

Commentaires