Les paradoxes de la société du risque Dissertation

Les paradoxes de la société du risque
Dissertation portant sur la notion de risque dans la société actuelle et les paradoxes qu'elle suscite.
№ 20573 | 1,335 mots | 0 sources | 2010
Publié le oct. 24, 2010 in Sciences Politiques , Questions Sociales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il est communément admis que le risque est partout, mais qu'est ce que le risque ? Le risque est un danger potentiel et aléatoire, identifié mais dont la réalisation est prévisible on ne sait où et quand. Il existe de nos jours une « psychose » du risque. Elle est relativement nouvelle et caractérise ce que l'on appelle la société du risque. Le risque est une notion intemporelle : l'Homme a toujours été exposé au risque, seule la nature et la perception de ce dernier ont évolué au fil du temps. Conçu dans les sociétés traditionnelles comme quelque chose faisant partie de la vie, sans pour autant s'en prémunir, dans une conception fataliste d'un risque découlant de la nature, nous sommes confrontés dans les sociétés modernes à un risque « artificiel » dont la cause est l'Homme lui-même.

1) Une amélioration globale des conditions de vie dans les sociétés modernes qui pousse malgré tout vers une remise en cause de l'idée de progrès
2) Une société de plus en plus sensible au risque mais tout à la fois persistante dans les comportements à risques
3) Une sensibilité accrue au risque par le « jeu » des médias et des pouvoirs publics

Extrait du document:

Un autre aspect vient exagérer des menaces potentielles : le principe de précaution qui commande de donner le plus grand poids au plus petit risque. Dans le cadre de l'épidémie de la grippe H1N1, ce principe a été avancé pour lancer une large campagne de vaccination4. Dans une conjoncture de précaution, les politiques ne gèrent pas seulement le risque objectif, difficile à établir scientifiquement en raison du manque de connaissances, mais aussi le risque subjectif, créé par l'imaginaire collectif autour de la menace. La dimension de la communication, la gestion des craintes absorbent la gestion du risque « réel ».
  • Dissertation de droit visant à déterminer si l'objectivation de la responsabilité et la socialisation du risque assurent une protection suffisante pour la victime du dommage dont il est impossible d'identifier l'auteur.
    № 16523 | 1,220 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche expliquant la notion de "capital risque" et analysant les enjeux de ce procédé pour le royaume chérifien.
    № 19557 | 6,315 mots | 0 sources | 2009 | MA | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui analyse si les exigences de la philosophie concernant les paradoxes sont exactement les mêmes que les exigences scientifiques.
    № 6607 | 2,515 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires