Les philosophes des Lumières : des écrivains engagés? Dissertation by Lise40

Les philosophes des Lumières : des écrivains engagés?
Dissertation portant sur l’engagement des philosophes du siècle des Lumières et sur les ‎‎«armes littéraires» dont ils se servent.
№ 7662 | 1,130 mots | 0 sources | 2006
Publié le août 12, 2008 in Histoire , Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dès le début du siècle baptisé le «Siècle des Lumières», les ‎écrivains- philosophes font porter la réflexion sur tous les domaines concrets et abstraits, et ‎veulent mettre le savoir à la portée de tous. ‎
L’engagement est défini comme «le fait de prendre parti et d’intervenir publiquement ‎sur les problèmes sociaux et politiques de son époque». Les philosophes des Lumières ‎peuvent-ils être considérés comme des écrivains engagés ?‎

Extrait du document:

Les philosophes du Siècle des Lumières défendent plusieurs idées : ils accordent de ‎l’importance à la raison, qu’ils considèrent comme une référence, et à l’esprit d’examen qui se ‎veut scientifique, sans renier l’expérience et les sentiments. Ils croient en l’être humain et au ‎progrès. Ils luttent pour des valeurs fondamentales, comme la tolérance et le respect des ‎libertés. Ils luttent contre tout ce qui concerne la croyance, qui révèle des superstitions et des ‎préjugés, c’est-à-dire des éventuelles sources d’erreur : ils ne jugent pas d’un fait sans avoir ‎vérifié son authenticité, ils soumettent la tradition elle-même à un sévère examen.‎

Commentaires