"Les Planches Courbes" d'Yves Bonnefoy Dissertation by edemtitess

"Les Planches Courbes" d'Yves Bonnefoy
Dissertation sur "Les Planches Courbes" d'Yves Bonnefoy qui met l'accent sur la subjectivité de la vérité.
№ 7577 | 1,150 mots | 0 sources | 2007
Publié le juil. 31, 2008 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Yves Bonnefoy s’intéresse beaucoup à la vérité. Car elle lui permettrait de réfléchir sur lui-même, de trouver un sens à ce qu’il a vécu, de comprendre, tout simplement, la réalité. Dans le poème Les Planches Courbes, un enfant est en quête de paternité, de racines, et donc de vérité sur lui-même. Ce dialogue montre une véritable recherche de celle-ci. D’ailleurs, cet enfant n’est pas forcément Bonnefoy ; chaque lecteur peut se reconnaître en lui, ce qui donne cette dimension particulièrement universelle.

I/ Bonnefoy cherche la vérité
II/ Ses moyens pour y parvenir
III/ Quête de la vérité ?

Extrait du document:

Pour conquérir cette vérité, Bonnefoy utilise plusieurs moyens assez différents les uns des autres. Tout d’abord, il utilise un regard neuf, encore insouciant et empreint de vérité : celui de l’enfant. En effet, il met en scène un enfant, sans doute lui étant petit, et le fait revivre à travers ses poèmes, en se mettant à sa place. Ainsi, le poète revoit vivre ses souvenirs par le regard de l’enfant, on observe les détails des gestes et actions, et en même temps une grande ouverture pour laisser place à l’universalité de la vérité (beaucoup de verbes évoquant la non finalité : « entrouvrir », « apercevoir », etc…). L’enfant revient, par exemple dans Les Planches Courbes, pour poser des questions pour le moins étranges, mais simples finalement, des questions aux réponses évidentes généralement: « un père, qu’est-ce que c’est ? », mais ici ne l’étant pas. Le lecteur retrouve donc ici l’essentiel, l’enfant représantant encore la pureté originelle, et la naïveté. Bonnefoy cherche la vérité grâce à cette pureté originelle de l’enfant qui est aussi présente dans le rêve.

Commentaires