Les poètes et les écrivains réveillent-ils le peuple ? Dissertation

Les poètes et les écrivains réveillent-ils le peuple ?
Dissertation basée sur une lettre écrite par Victor Hugo et adressée à Hetzel dans laquelle il propose de « réveiller le peuple » et se demandant si les poètes, les écrivains, les artistes sont les mieux placés pour remplir cette mission.
№ 25499 | 2,510 mots | 2 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 26, 2011 in Littérature
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les écrivains ont souvent cherché l'origine de leur art. En particulier les poètes se sont demandé quelle était la source de leur inspiration, ce qu'ils ont appelé leur muse. Il s'agissait pour eux de déterminer le rôle de l'artiste, son utilité sociale : être le guide inspiré découvrant les liens invisibles entre le moi et l'univers ou plutôt le chantre des combats dans l'arène sociale ? L'histoire de notre littérature oscille entre le lyrisme personnel illustré par du Bellay, Baudelaire, Rimbaud, et l'engagement dans les préoccupations de l'époque comme avec Agrippa d'Aubigné, Boileau, Chénier, les poètes de la Résistance. D'autres comme Ronsard ou Hugo ont trouvé tour à tour leur inspiration dans ces deux pôles opposés. Pour ce dernier, cependant, le rôle éminent et ultime de l'écrivain est de « réveiller le peuple ». C'est ainsi qu'il s'exprime dans une lettre à son éditeur Hetzel.

I. Définition des termes
II. Pourquoi les artistes s'acquittent-ils de cette mission « politique » ?
III. Les poètes et les artistes sont-ils les mieux placés pour remplir cette responsabilité ?

Extrait du document:

Est-ce qu'une telle définition de la poésie ou de l'art en général est recevable ? Nous savons bien que l'art a pu emprunter d'autres voies et que l'engagement politique est plutôt une exception. De même le réveil du peuple appartient-il aux artistes ou aux hommes politiques ? Aujourd'hui la conscience politique des écrivains se traduit naturellement par un engagement dans les partis, et la République des lettres est plutôt passée sous l'autorité des idées de gauche au XXe siècle.

Commentaires