Les politiques antisémites du troisième Reich (1933-1939) Dissertation by olfa

Les politiques antisémites du troisième Reich (1933-1939)
Dissertation d'histoire qui montre qu’Hitler a profité de la faiblesse économique et morale des allemands, pour organiser dès 1933 les étapes de sa politique antisémite qui aboutiront à l'extermination programmée des juifs.
№ 4373 | 2,940 mots | 5 sources | 2008
Publié le mars 16, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le IIIème Reich marque la fin de la République de Weimar, le 30 janvier 1933 à la suite de l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler.
Ce Reich se présente comme un état policier de type totalitaire. Le IIIème Reich du Führer Adolf Hitler, est reconnu pour avoir déclenché la Seconde Guerre mondiale mais plus important, pour avoir préétabli le génocide des juifs.
Le génocide des juifs fut un phénomène unique dans l’histoire, perçu par les historiens «intentionnalistes» comme une extermination programmée.
Comment les Allemands ont-ils pu accepter la politique antisémite d’Hitler, de 1933 à 1939 qui repose sur des idéologies racistes envers les juifs européens ?

I. Amplification de l'antisémitisme
1) La défaite Allemande (1918- 1919)
2) Crise économique de 1929

II. Hitler, le croque mitaine des juifs
1) Mein Kampf ( 1925)
2) Sa campagne de propagande
3) Sa politique antisémite

III. Mise en action des persécutions antisémites
1) 1933 : La chasse aux juifs
2) Recensement et ghettoïsation
3) Déportations dans les camps

Extrait du document:

Depuis l’âge de 23 ans, Adolf Hitler a souhaité la réunification des états allemands qui fut compromise lors de la grande guerre (1914-1918).
L’humiliation qu’a subie l’Allemagne a vraiment perturbé sa vision de la puissance militaire allemande et il la perçoit comme une trahison de la part du gouvernement, ce qui engendre une prise de position à l’idéologie des nationalistes exacerbés.
Selon Hitler, la République des Conseils bavaroise, la République de Weimar et les partis politiques de gauche furent à la solde de Judas. Il décide donc de prendre le pouvoir pour redonner l’estime que l’Allemagne a perdue et pour lui le seul responsable de cette perte est le juif. Sa première tentative fut un échec : il s’agit du putsch de Munich de novembre 1923. Hitler décide donc de gagner le soutien du peuple pour mettre en action ses idées. Il fait sentir au peuple allemand qu’il n’approuve en aucun cas la signature du traité appelé «Diktat», ce qui lui vaut la sympathie des Allemands. Il expose alors ses intentions envers le pays qui sont d’abaisser le chômage et l’inflation et de punir les juifs pour leur trahison.
  • Commentaire des pages 87 à 92 de l'ouvrage « La politique ou les politiques », d'Aristote dans lequel il analyse la cité, l'organisation sociale et politique de la Grèce.
    № 24497 | 1,880 mots | 1 source | 2008 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui analyse l'évolution de l'antisméitisme en France pendant cette période.
    № 5534 | 1,965 mots | 0 sources | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude du pouvoir politique de Staline dans l'U.R.S.S après la première guerre mondiale : la planification avec la reconstruction industrielle, la collectivisation des terres (bilan économique et social positif), mais aussi le renforcement du pouvoir poli
    № 59 | 2,000 mots | 11 sources | 2001 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires