Les pouvoirs du Président de la République en période de cohabitation Dissertation

Les pouvoirs du Président de la République en période de cohabitation
Dissertation portant sur la réorganisation du pouvoir sous la Vème République.
№ 20654 | 4,840 mots | 0 sources | 2010
Publié le oct. 25, 2010 in Histoire , Droit , Sciences Politiques
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans les années 1960, les gaullistes prétendaient que la logique du système français exigeait une coïncidence entre la majorité parlementaire et l'orientation du Président. Le général de Gaulle lui même était de cet avis et n'envisageait pas la possibilité d'une cohabitation telle qu'elle put l'être avec ses successeurs qui eux n'étaient pas de cet avis. D'autant plus que pour lui, le Président doit être un exécutif fort avec des pouvoirs qui le lui permettent, ce que la cohabitation peut remettre en cause. Ainsi, s'interroger sur les pouvoirs du Président de la République en période de cohabitation conduit à s'interroger sur la place du Président dans la vie politique française.

1. Une dyarchie de l'exécutif modifiée
2. Un semblant « d'affrontement » entre les membres de l'exécutif bicéphale

Extrait du document:

Le résultat des élections législatives donne une majorité différente de celle du Président. Par conséquent, la République ne peut pas fonctionner comme elle le fit auparavant et ceci dès le début. En effet, le Président n'étant plus chef de la majorité parlementaire, c'est au Premier ministre que revient cette attribution. Il dispose de l'autorité sur la majorité, il est donc le chef réel du Gouvernement. Mais pour cela, le Président se doit de désigner un Premier ministre de la couleur de l'Assemblée nationale. D'une part, la prérogative de désigner le Premier ministre appartient bien au Président de la République, comme cela est inscrit à l'article huit de la Constitution.

Commentaires