Les prérogatives personnelles du Président de la République sous la Ve République Dissertation

Les prérogatives personnelles du Président de la République sous la Ve République
Dissertation visant à savoir quelles sont les fonctions que le président de la République peut exercer sans aucun contreseing.
№ 28954 | 2,145 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 24, 2012 in Droit , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La présidence de la République est la plus haute fonction du pouvoir exécutif français. Voulue par le général de Gaulle, la constitution du 4 octobre 1958 change considérablement le rôle du président de la République. Alors qu'il n'occupait depuis 1871 qu'une magistrature d'influence, que De Gaulle traduit par la formule d'« inaugurer les chrysanthèmes », il se retrouve le personnage le plus influent de la Nation, à la tête de tous les organes constitutionnels, arbitre suprême de la vie politique et chef de l'exécutif, (sauf en période de cohabitation). Son élection au suffrage universel direct décidée par la réforme constitutionnelle de 1962, puis le passage du septennat au quinquennat à partir de 2002 (qui entraîne l'organisation des élections législatives et présidentielles à quelques mois d'intervalle l'une de l'autre, la première suivant la seconde, rendant difficile toute nouvelle cohabitation) renforcent encore son poids politique.

I Les pouvoirs traditionnels du Président de la République
II Les nouveaux pouvoirs du président de la République, consacrés par la Constitution de la Ve République

Extrait du document:

Le Premier ministre est nommé par le président de la République. Ce dernier ne peut pas ignorer totalement l'existence de l'Assemblée qui, au cas où le Premier ministre ne correspondrait pas au vœu de la majorité parlementaire, pourrait renverser le gouvernement par le vote d'une motion de censure. Mais malgré tout, le choix reste ouvert au Président, de façon large. Le Premier ministre ne doit pas nécessairement être parlementaire (Pompidou, Villepin).

Commentaires