Les républicains et l'idée républicaine en France de 1830 à 1889 Dissertation

Les républicains et l'idée républicaine en France de 1830 à 1889
Dissertation se demandant comment les républicains se sont imposés dans la Monarchie de Juillet (1830-1848).
№ 29152 | 2,475 mots | 0 sources | 2012
Publié le déc. 24, 2012 in Histoire , Sciences Politiques , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans la première moitié du XIXème siècle, on parle d'identité républicaine. Le mouvement républicain fortement influencé par le romantisme, se forme auteur de journaux comme le National de Carrel et d'associationtel que la Société des Droits de l'Homme -inspirée de la Déclaration de 1793- ou la Société des Amis du Peuple. L'expérience de l'exercice du pouvoir (révolution de 1848) est un tournant dans le parti républicain crée une sorte de mutation théorique ; mise en place sous le Second empire. Les républicains abordent la notion de la nation avec sensibilité pour eux le peuple forme une communauté solidaire symbolisé sous la forme du patriotisme.

1. Les républicains dans la monarchie de Juillet
2. L'implantation concrète des républicains dans la II et IIIème République
3. L'héritage de l'idée républicaine au Second Empire

Extrait du document:

Les élections de 1857 permettent à l'opposition républicaine de remporter un certain succès dans quelques grandes villes de province et dans cinq circonscriptions parisiennes sur dix. Le couple impérial échappe à un attentat commis par l'italien Orsini, le 14 janvier 1858. S'ensuit alors une vague d'arrestations qui conduisent la France vers un climat de terreur et d'intimidation. Une loi de sûreté générale, visant principalement les républicains, est votée le 27 février. Lors des élections législatives de 1863 qui marquent un recul sensible de l'abstention, l'opposition parvient à tripler le nombre de ses représentants au détriment des candidats gouvernementaux. Mais les projets du gouvernement s'imposent de moins en moins facilement devant l'Assemblée et les élections de 1869 coïncident avec un essor de la presse et un développement des activités de l'opposition républicaine dont les critiques à l'encontre du gouvernement redoublent de violence.

Commentaires