Les textes littéraires sont ils un moyen efficace de convaincre et persuader ? Dissertation

Les textes littéraires sont ils un moyen efficace de convaincre et persuader ?
Dissertation qui se demande si les différentes formes d'argumentation présentes dans les textes littéraires parviennent vraiment à influencer et persuader le lecteur. (pdf)
№ 20026 | 1,415 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 19, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pourquoi les oeuvres littéraires connaissent elles un aussi grand succès ? Certainement parce qu'elles permettent au lecteur de s'évader dans un monde qui est incontrôlable, parfois imaginaire. En effet, le lecteur suit mot à mot le récit qui lui est proposé. Cela signifie que l'auteur a libre pouvoir sur le choix des événements et la destinée des personnages ; mais il possède aussi une argumentation et un pouvoir de persuasion total sur son lecteur. Tout au long de son oeuvre, l'auteur va essayer de faire passer un message par le biais de multiples arguments auxquels son lecteur sera invité à adhérer tout au long du récit.

1. Oui, la littérature permet de convaincre et persuader. Les exemples sont fondés sur l'histoire qui parait réelle, donc ils sont acceptés par le lecteur.
2. Non, la littérature ne permet pas de convaincre car le lecteur utilise le livre pour se forger sa propre opinion. Il contredit l'auteur, critique le livre, etc.
3. Le but de la littérature n'est ni de convaincre, ni d'être critiquée, mais de permettre au lecteur de s'ouvrir l'esprit via les différents exemples proposés.

Extrait du document:

La littérature est un moyen très efficace de convaincre le lecteur. C'est grâce à des personnages fictifs et attachants que l'auteur capte l'attention du lecteur et lui expose une argumentation. Il propose en effet au lecteur de réfléchir aux événements que rencontre le personnage qui évolue. Ainsi, dans son célèbre conte philosophique, Voltaire fait évoluer le personnage de Candide. Le célèbre philosophe profite donc de l'évolution d'un personnage naïf pour critiquer l'optimisme philosophique du XVIII siècle.

Commentaires