Les totalitarismes, un seul et même régime politique ? Dissertation

Les totalitarismes, un seul et même régime politique ?
Dissertation se demandant si les régimes totalitaires fascistes, nazis et communistes constituent un seul et unique système politique.
№ 28585 | 1,385 mots | 0 sources | 2012
Publié le juil. 15, 2012 in Histoire , Relations Internationales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Première guerre mondiale joue un rôle déterminant dans l'apparition des régimes totalitaires dans les états fragiles aux prises avec des difficultés économiques et politiques. Ainsi naissent le fascisme en Italie, le stalinisme en URSS et le nazisme en Allemagne. Le totalitarisme est un régime politique où un seul parti dispose de la totalité des pouvoirs de l'État et ne tolère aucune opposition, sommant le peuple de se réunir derrière le bloc unique, derrière l'État. Ayant en commun un chef tout puissant, une idéologie, un parti unique, une police faisant régner la terreur et un contrôle étroit des médias et de l'économie, ils poursuivent cependant des finalités différentes. En URSS, Staline prend la tête du parti communiste à la suite de Lénine en 1924 et éliminant ses rivaux, met en place le stalinisme. En Italie fasciste, Benito Mussolini accède au pouvoir à l'occasion de la marche sur Rome d'octobre 1922 ayant dans l'idée de créer une société nouvelle. Quant à l'Allemagne, Adolf Hitler arrive légalement au pouvoir en tant que chancelier le 30 janvier 1933 et profite de la crise économique allemande pour diffuser son idéologie nazie.

I- Des objectifs différents
II- Un tandem parti-état
III- Des sociétés encadrées

Extrait du document:

Hitler quant à lui est fasciné par l'Italie fasciste. Il reprend l'idée d'un État autoritaire et veut également refondre la société allemande. Mais ce qui fait toute l'originalité de sa politique est que cette transformation est dictée par l'obsession d'atteindre « la pureté de la race » : le racisme est au cœur de l'idéologie nazie. Il s'appuie, lui aussi sur de prétendues références à l'Antiquité lointaine et à une « race aryenne » qui aurait dominé l'Europe dans des temps anciens avant d'être perverties par le métissage et le mélange « des sangs » avec les autres peuples européens jugés « inférieurs ».

Commentaires