Les transformations de l'appareil productif Dissertation

Les transformations de l'appareil productif
Dissertation se demandant si les transformations de l'appareil productif ont favorisé la mobilité sociale, dans les pays capitalistes développés, et plus particulièrement en France, depuis la Seconde Guerre mondiale.
№ 25764 | 2,280 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 06, 2011 in Histoire , Sociologie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enfant né en 1950 vit pratiquement deux fois plus longtemps que celui de 1850 et son pouvoir d'achat est environ dix fois plus élevé, alors que sa durée annuelle de travail est deux fois plus courte. Les transformations du système productif ont généré des gains de productivité qui expliquent ce progrès matériel. Cette dynamique s'intensifie durant les Trente Glorieuses, engendrant une « révolution invisible » (Jean Fourastié) qui bouleverse l'organisation sociale et le destin des générations.
Les transformations de l'appareil productif se manifestent par des évolutions différenciées des secteurs d'activité : ainsi le secteur agricole décline-1-il progressivement devant l'essor de l'industrie puis des services ; elles entraînent également des évolutions de la combinaison productive des firmes, de plus en plus concentrées, capitalistiques et soumises à la concurrence étrangère.

1. Depuis 1945, les transformations du système productif ont bouleversé les structures sociales et suscité une mobilité structurelle
2. Depuis 1945, les transformations du système productif ont pu également contribuer à l'augmentation de la mobilité nette et favoriser la fluidité sociale

Extrait du document:

Les transformations de l'appareil productif, en bouleversant l'espace social, redéfinissent également les positions sociales relatives. Ainsi, depuis 1945, la distance entre ouvrier ou employé et cadre a pu se réduire. Dans cette perspective, l'augmentation du nombre d'enfants d'ouvriers qui deviennent cadres n'est plus un indice de mobilité mais le signe d'un rapprochement de ces deux positions dans l'espace social. D'une manière générale, la mobilité obéit en effet à un principe de proximité : lorsque les enfants n'appartiennent pas au groupe de leurs parents, ils accèdent le plus souvent au groupe le plus proche dans la structure sociale : près d'une fille d'ouvrier sur deux devient ainsi employée, la moitié des fils d'ouvriers qui ne restent pas ouvriers accèdent aux professions intermédiaires.

Commentaires