Les transformations politiques, économiques, sociales et culturelle sous la Vème République Dissertation by Laurine

Les transformations politiques, économiques, sociales et culturelle sous la Vème République
Dissertation sur les changements entraînés par la constitution modifiée par De Gaulle.
№ 29004 | 3,145 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 29, 2012 in Économie , Histoire , Sciences Politiques , Questions Sociales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis 1954, se pose le problème de l'indépendance de l'Algérie qui évolue petit à petit vers la guerre d'Algérie. La situation est délicate car l'Algérie est la plus ancienne colonie et c'est la seule colonie de peuplement, autrement dit 10% de la population algérienne est européenne. Le gouvernement français est incapable de négocier avec le FLN (front de libération nationale) et la situation s'aggrave. Le général De Gaulle est appelé par René Coty pour sauver la situation. De Gaulle accepte à deux conditions, obtenir les pleins pouvoirs et réviser la constitution, et devient le président du conseil le premier juin 1958. Mais De Gaulle ne se contente pas de modifier la constitution, il la fait entièrement réécrire pour fonder la Cinquième République. Il souhaite une république organisée autour d'un président au pouvoir fort, la constitution se caractérise donc par un régime présidentiel, dans lequel le président a par exemple la possibilité de s'attribuer les pleins pouvoirs ou de dissoudre l'Assemblée générale

1. Les évolutions politiques
2. Les évolutions économiques
3. Les évolutions sociales
4. Les évolutions culturelles

Extrait du document:

Sur le plan social mais aussi culturel, le tournant se fait au milieu des années 60, mais il est surtout symbolisé par les événements de mai 1968. En effet, nous avons vu que la crise étudiante avait provoqué une crise économique et sociale. Ces crises vont essentiellement donner une place plus importante aux jeunes dans la société. Mais nous allons commencer par l'évolution de la population active depuis la fin des années 60 jusqu'à nos jours. Jusqu'à la fin des années 60, la population active stagnait autour de vingt millions de personnes et atteint vingt-six millions en 2001. Cet essor des effectifs coïncide avec des transformations radicales : tertiarisation, féminisation de la population active et généralisation du salariat. La Cinquième République marque la fin des paysans, entre 1945 et 1975, la population est divisée par 3.

Commentaires