Les valeurs esthétiques constituent-elles un domaine autonome ou bien une médiation ? Dissertation

Les valeurs esthétiques constituent-elles un domaine autonome ou bien une médiation ?
Dissertation sur le statut des valeurs esthétiques : sont-elles liées à certains domaines comme l'Histoire, le réel, la technique, la religion ou bien sont-elles un domaine à part entière ?
№ 18444 | 1,420 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 31, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les valeurs esthétiques ont beaucoup changé au cours des époques, en témoigne l'idée de la féminité et son évolution au fil des siècles, ou bien celle de l'idée du Beau, qui nous amène à une impossibilité de définir une beauté éternelle. Néanmoins, ces valeurs esthétiques ont toujours été un lien entre plusieurs univers, que ce soit celui du divin ou celui de la technique. Mais peut-on dire que les valeurs esthétiques sont un domaine autonome ? Ou bien sont-elles une médiation ?

1. Les valeurs esthétiques sont un lien avec différents aspects de la réalité
2. Elles sont aussi une médiation vers une idée du sacré
3. Les valeurs esthétiques peuvent de nos jours s'affirmer comme un domaine de plus en plus autonome, s'affranchissant de ces liens avec le réel et le divin

Extrait du document:

Les valeurs esthétiques, en tant que l'œuvre d'art est copie du réel, ont un lien incontestable avec ce dernier ; c'est notamment ce qu'explique Platon dans La République. Il définit les valeurs esthétiques comme une copie de la réalité car l'idée de la chose en elle-même est formée par Dieu. Mais cette idée est copie et mise en forme par l'artisan. Par exemple, Dieu forme l'idée de la chaise, l'artisan la réalise. Le peintre porteur des valeurs esthétiques, ne fait donc que copier la copie. Les valeurs esthétiques véhiculées par l'œuvre sont ainsi indissociables du réel lui-même, puisqu'elles s'efforcent de le reproduire, de l'imiter.

Commentaires