Modes de scrutin et régimes politiques Dissertation

Modes de scrutin et régimes politiques
Dissertation s'interrogeant sur le mode de scrutin le plus approprié pour garantir l'équilibre des régimes politiques.
№ 21406 | 1,400 mots | 0 sources | 2010
Publié le nov. 29, 2010 in Droit , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le mode de scrutin correspond au décompte des voix à la désignation des élus par un corps électoral donné, souvent dans le cadre d'une élection où des candidats sont élus pour exercer un mandat public. Il se distingue du système électoral qui lui correspond aux éléments essentiels du régime politique comme le nombre et l'organisation des partis. Le choix du mode de scrutin et du système électoral est un choix politiquement déterminant : ainsi, on considère que le mode de scrutin proportionnel permet une représentation conforme aux votes des citoyens, mais peut constituer un risque d'instabilité gouvernementale comme c'est le cas en Israël alors qu'un mode de scrutin majoritaire peut éviter ce risque comme en France ou en Grande-Bretagne.

1. Les principaux modes de scrutins
2. Les répercussions du mode de scrutins dans les régimes politiques

Extrait du document:

Les scrutins majoritaires constituent le mode le plus ancien de désignation des élus. Il s'agit d'attribuer un siège dans le cas d'un scrutin uninominal ou plusieurs sièges dans le cas d'un scrutin de liste à celui ou ceux qui ont obtenu le plus de voix. Ainsi, dans le cadre du système électoral actuellement en vigueur en France, le ou les candidats qui obtiennent la majorité des suffrages exprimés sont élus. Il s'agit donc de confier le soin de représenter l'ensemble d'une circonscription aux candidats qui arrivent en tête sans tenir compte des suffrages recueillis par ses concurrents.

Commentaires