Nicolas Sarkozy: « le Premier Ministre est un collaborateur, le patron c'est moi » Dissertation by salsa

Nicolas Sarkozy: « le Premier Ministre est un collaborateur, le patron c'est moi »
Dissertation de droit constitutionnel sur l'hyperprésidentialisme sous la présidence Sarkozy.
№ 13584 | 2,475 mots | 0 sources | 2009
Publié le janv. 28, 2010 in Droit
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sous la Vème République, les relations entre le Premier Ministre et son Président ont toujours été paradoxale. En effet, selon l'article 5 de la Constitution, le rôle du Président est celui d'un arbitre: « le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. (...) », tandis que, en vertu de l'article 20: « le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation (...) » et « le Premier Ministre dirige l'action du Gouvernement ».


1.Un exercice personnel de la fonction présidentielle
2.Une interprétation sarkozyenne de la fonction présidentielle

Extrait du document:

Il est "l'amiral et je suis le commandant qui fait tourner le bateau et son équipage". "J'ai souvent dit que c'était plus facile pour le Premier ministre quand le président est devant", dixit François Fillon. Ainsi, le Premier Ministre se place lui-même dans une position de simple exécutant, dans l'ombre du Président: « on est complémentaire, le Président décide, prend les orientations et le Premier Ministre met en oeuvre, c'est le style de la Vème République ». De fait F. Fillon est dépossédé des toutes ses prérogatives ministérielles, il n'intervient à aucun moment dans la composition de son propre gouvernement, ni dans les changements ministériels. Le Conseil des ministres est également l'occasion pour le Président d'occuper les fonctions du Premier Ministre: il fixe l'ordre du jour, mène les débats, tranche les problèmes; il dispose même d'un gouvernement restreint, surnommé le G7, qui réunit sept membres importants du gouvernement à l'exclusion du Premier Ministre. De même, F. Fillon n'est pas en charge de la coordination du gouvernement puisque les ministres s'adressent directement au Président, et inversement puisque N. Sarkozy adressent régulièrement ses conseils aux Ministres. Il en va pareillement concernant le pouvoir normatif du Premier Ministre, car l'Elysée exerce une tutelle permanente, N. Sarkozy étant à l'origine de tous les projets de lois.

Commentaires