Notre parole peut-elle dépasser notre pensée ? Dissertation

Notre parole peut-elle dépasser notre pensée ?
Dissertation se demandant dans quelle mesure, il est envisageable que nos paroles traduisent fidèlement ou à l'inverse dépassent ou déforment notre pensée.
№ 26489 | 1,680 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 03, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Combien de fois nous sommes nous tous exclamés « Je ne voulais pas dire ça ! »? Il semble universellement acquis que ce que nous disons, nous le pensons également. Comment alors expliquer que des paroles nous échappent dont nous n'avons visiblement pas formulé la pensée ? Il est essentiel ici de définir les termes du sujet. Ainsi nous traiterons la parole d'un point de vue linguistique, c'est-à-dire comme le moyen de communication propre à l'homme qui se traduit par différents codes symboliques qui créent ce que nous appelons le langage oral. La pensée sera traitée en tant que pensée consciente et donc l'ensemble de nos productions mentales intérieures ainsi que nos sentiments.
Nous traiterons donc des limitations qui se posent à un éventuel dépassement de la pensée par la parole puis comment ces considérations peuvent pourtant être prises à défaut par certains « glissements » ou « manquements » de notre parole.

Extrait du document:

De plus il nous arrive bien souvent d'être coincé par le langage, ne pouvant nous souvenir du mot exprimant ce que nous voulons communiquer. « Passe moi mon ah ! Mon truc là, avec la capuche, pour quand il pleut !». En effet, nous visualisons le signifié, mais ne pouvons nous souvenir du signifiant.

Commentaires