Notre vision du monde doit-elle quelque chose au langage ? Dissertation

Notre vision du monde doit-elle quelque chose au langage ?
Dissertation de philosophie se demandant s'il est possible de dire que l'environnement influence notre langage. (pdf)
№ 22860 | 1,010 mots | 0 sources | 2011
Publié le févr. 27, 2011 in Philosophie
5 Rating: 5/5 (1 vote)
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Il fait un temps de chien !». Autant dire qu'il ne fait pas beau… Mais qu'est ce que le beau ? Ah oui ! Le beau, c'est ce qui nous plait. Dans notre langage, chaque notion est décrite par un mot bien précis. C'est grâce à cela que nous pouvons, entre êtres humains, communiquer et nous comprendre. Du langage résulte donc la vision que l'on a du monde, la manière dont les choses vont être perçues. Cependant, il faut pour assurer cette théorie que ce soit le cas dans tous les langages du monde. Il faut que le langage ne dépende jamais de l'environnement qui nous entoure. Or, nous remarquons que dans certains pays de l'hémisphère Nord, il existe plusieurs mots pour décrire la neige (selon qu'elle tombe vite, qu'elle soit molle, qu'elle fonde rapidement, etc.). Dans les pays européens, nous ne faisons pas cette distinction, la neige, est purement est simplement la neige ! Quelque soit son état…


I.\ Oui, la langue influe notre vision du monde
II.\ Non, c'est la vision qu'on a du monde qui paramètre la langue
III.\ La langue pour interpréter notre vision du monde

Extrait du document:

Leur point de vue diverge, leur vision du monde n'est ici pas la même. Si une des deux personnes communique avec l'autre (ce qui est le but primaire du langage), il pourra convaincre, persuader la deuxième personne d'adopter son point de vue. Les deux personnes vont donc, par exemple, trouver le paysage magnifique. La vision du monde d'une des deux personnes aura changé, et ce, par l'intermédiaire du langage et de la communication.

Commentaires