Parler, est-ce énoncer des énonciations performatives ? Dissertation by Mathias

Parler, est-ce énoncer des énonciations performatives ?
Dissertation de philosophie portant sur la notion de langage.
№ 13389 | 2,400 mots | 3 sources | 2008
Publié le janv. 12, 2010 in Philosophie , Linguistique
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

C'est un travail de philosophie linguistique que nous allons entreprendre ici et dans lequel nous allons nous interroger sur l'essence de la parole, et plus particulièrement sur sa fonction. Quoi de plus normal en effet, de banal même, que de parler ? Nous le faisons depuis que nous avons appris à marcher. Mais comme la plupart des grands problèmes philosophiques, c'est probablement ça familiarité dans notre quotidien qui nous barre la route de sa véritable nature.

Extrait du document:

En effet, il constate que dans certaines circonstances, ce que nous disons exprime exactement ce que nous sommes entrain de faire. Par exemple, quand le maire prononce « Je vous déclare mari et femme », quand nous disons « Je promets »…C'est la parole qui exécute l'action et ces énoncés, AUSTIN va les nommer « performatifs ». En opposition avec les énoncés constatifs, qui eux ne font que constater de la réalité et donc ne répondent qu'à un critère de vérité ( par exemple, l'affirmation « Ma chambre est verte » ne dépend que du fait que ma chambre soit effectivement, ou non, verte), les énoncés performatifs sont des actes et en ce sens on doit les considérer comme pouvant réussir ou échouer.
  • Dissertation démontrant que parler est une action mécanique comme une autre, mais surtout que cette action est une des identité de l'homme et qu'elle est en effet la source d'une réelle puissance.
    № 15416 | 1,230 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur le pouvoir et l'importance du parlement de 1958 à nos jours.
    № 12265 | 2,400 mots | 0 sources | 2009 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui analyse si l'individu a la capacité de parler, c'est-à-dire de faire usage d'un langage quelconque, pour ne transmettre aucun message.
    № 11258 | 1,440 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires