Peut-il être raisonnable de suivre les préjugés ? Dissertation by Parisot

Peut-il être raisonnable de suivre les préjugés ?
Dissertation se demandant en quoi le préjugé empêche l'usage de la raison et si l'usage de préjugés peut être utile au raisonnement.
№ 27106 | 1,770 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le nov. 25, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La question posée en sujet, renvoie premièrement à la notion de préjugé. Les préjugés sont des pensées qui ne se basent sur aucun raisonnement, elles sont avant l'exercice du jugement. Les hommes se contentent de les recevoir et de faire leurs ces pensées extérieures. Le préjugé entraîne alors une sorte de démission intellectuelle. Le mot « raisonnable » qui renvoie au thème de la raison, est également très important. Être raisonnable, c'est être fidèle au principe de la raison. Dès lors, nous pouvons définir ce qu'est une pensée raisonnable : c'est une pensée logique, qui ne se contredit pas elle-même, universelle et vraie dans le sens où elle est en accord avec le réel, elle est objective. L'opinion commune veut que le préjugé soit une chose négative car elle peut entraîner des courants malfaisants comme le racisme ou l'homophobie. Il est également perçu comme un concept mauvais puisqu'il empêche les hommes de penser librement, les entourant d'un cocon de mensonges d'où ils peinent à s'extraire. Cependant, nous pouvons dégager des préjugés ayant des attitudes bénéfiques dans le sens où le préjugé conduit à un raisonnement qui n'aurait pas lieu d'être sans cette idée initiale. Nous pouvons alors citer l'exemple d'Aristote.


I/ Le préjugé : un obstacle à la raison
II/ Les préjugés, cependant utiles au raisonnement
III/ Les préjugés, un réflexe dont on ne peut se passer

Extrait du document:

Les préjugés font partie intégrante de qui nous sommes et il nous serait très difficile voire impossible de nous en séparer. En effet, les préjugés sont tout d'abord naturels comme lorsque l'enfant préjuge que ses parents lui disent la vérité ou agissent le mieux pour lui. Celui-ci n'a pas construit de raisonnement pour le démontrer puisqu'il le préjuge déjà, comme si cela était un savoir initial.

Commentaires