Peut-il exister un droit cosmopolite ? Dissertation

Peut-il exister un droit cosmopolite ?
Dissertation se demandant si l'homme ne pourrait pas penser qu'il existe un droit cosmopolitique dépassant tout principe de nationalité et ancrant ainsi la vision du citoyen dans une notion d'universalité.
№ 18364 | 1,815 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 29, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le cosmopolitisme est un concept défini par Diogène, à partir du cosmos, l'univers, et de politês, le citoyen. Il exprime ainsi la possibilité d'être natif d'un lieu et de toucher à sa particularité. C'est au XVIIIe siècle que se développa essentiellement cette notion avec celle du citoyen du monde, idée autour de laquelle se retrouvent les personnes qui pensent que les habitants de la terre forment un peuple commun avec des droits et des devoirs communs en dehors des clivages nationaux. Cette notion se rapproche par là-même des principes issus de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789. L'accord des deux termes peut donc nous apparaître comme évident au premier abord : en effet, le but du droit ne serait-il pas d'assurer une égalité et une justice universelle ?
Cette volonté d'un droit cosmopolitique que l'on voit notamment apparaître au XVIIIe siècle avec la philosophie des Lumières et l'ouvrage de Kant Idée d'une histoire universelle, ne serait-il pas en rupture avec les particularités et l'histoire unique de chaque pays ? Ne faudrait-il pas alors envisager la notion de droit comme un moyen d'assurer le bien être de tous les citoyens au sein d'une société : car l'humanité étant une pluralité, le droit ne devrait-il pas être un compromis entre une société et les représentants de celle-ci, pouvant alors changer en fonction de la société ? Car la philosophie diffère ainsi que les coutumes, les mœurs. La notion de droit devrait être alors comprise comme une pluralité ?

Extrait du document:

Mais dans un monde où l'on observe une montée de l'individualisme notable, la notion de cosmopolitisme devient problématique. Tocqueville, dans De la démocratie en Amérique, met en avant le souci croissant des intérêts personnels, de sa sphère privée : l'homme considère alors le droit comme pouvant servir ses intérêts privés et non comme ce sentent « un citoyen du monde ». Il considère le droit comme propre à ses intérêts, comme pouvant servir ses intérêts sans se soucier de la justice et de l'égalité dans le monde.
  • Exposé qui pose la question de savoir si les droits de l'Homme ignorent ou pas les contextes culturels, économiques et politiques différents, des autres parties du monde.
    № 5934 | 2,295 mots | 0 sources | 2008 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de droit sur la place et le rôle des droits de l'Homme dans les relations internationales.
    № 10743 | 3,130 mots | 0 sources | 2009 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant comment est l'homme moulé dans ces principes des droits de l'homme et s'il est désirable, à l'image de ses créateurs ou s'il n'est simplement qu'une illusion.
    № 25246 | 1,295 mots | 0 sources | 2006 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires