Peut-on s'affranchir de tout préjugé ? Dissertation by Victor

Peut-on s'affranchir de tout préjugé ?
Dissertation qui analyse la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être.
№ 5905 | 3,455 mots | 0 sources | 2008
Publié le mai 26, 2008 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Toute pensée possède ses fondements qui par définition relèvent du "pré-juger". On ne peut donc pas penser sans préjuger.
On ne pourrait tout d'abord pas vivre sans préjugés si ces derniers sont les idées que nous n'avons pas forgées nous-mêmes. Pour pouvoir vivre, et bien vivre, lorsque l'on n'a pas d'expérience et qu'on ne sait pas ce qui est bon ou mauvais, il faut bien se fier aux idées des autres.

1. Penser c'est juger

2. Les fondements du jugement

3. Penser le préjugé

Extrait du document:

On peut définir le dogmatisme comme l’attitude d’adhésion immédiate au contenu de la représentation ; il y a un dogmatisme de l’opinion (comme il peut y en avoir un de la science), du fait que le propre de l’opinion est de se prendre pour la vérité. En outre, l’inverse du dogmatisme, le scepticisme est le refus d’adhésion immédiate, n’excluant pas l’adhésion médiate ultérieure. Il devra donc y avoir un moment sceptique nécessaire dans tout effort d’affranchissement des préjugés. L’opinion serait invincible (et elle l’est souvent en fait) si une telle prise de conscience était impossible.

Commentaires