Peut-on apprendre à aimer une œuvre d'art ? Dissertation

Peut-on apprendre à aimer une œuvre d'art ?
Dissertation de philosophie qui se demande si, en dépit du caractère incontrôlable que semble avoir un sentiment ou une sensation, il n'existerait pas des outils indispensables pour pouvoir apprécier l'Art.
№ 11195 | 1,840 mots | 0 sources | 2009
Publié le mai 25, 2009 in Philosophie , Arts
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La littérature, et cela sous toutes ses formes, qu'il s'agisse de romans actuels aussi bien que de poésie du 19ème ou de mythes grecs, entretient l'image selon laquelle l'amour est un sentiment indomptable, déroutant, face auquel chacun apparait désarmé ; Bob Phillips, un célèbre compositeur, affirmait d'ailleurs que «l'amour est un état d'esprit qui n'a rien à faire avec l'esprit». Ainsi, on aime ou on n'aime pas. Bien qu'aimer une personne semble tout à fait différent d'aimer une chose – on distingue de ce fait, en anglais, «to love» de «to like» –, beaucoup continuent de penser qu'en matière de goût, il s'agit tout autant de sensibilité et que, par conséquent, il n'est possible ni de les discuter, ni de les éduquer. Cependant, et bien que la question puisse paraître contradictoire, peut-on apprendre à aimer une œuvre d'art ?

Extrait du document:

«Apprendre à aimer une œuvre d'art» forme, pour le sens commun, un paradoxe, et cela à partir du moment où aimer dépend presque exclusivement de la sensibilité du concerné. Or, il est admis, notamment par la philosophie cartésienne, que le domaine du sensible n'a strictement rien à voir avec le domaine de l'esprit, l'un jugé trompeur du fait de sa spontanéité et de sa violence contrairement à l'autre, estimé plus posé et réfléchi. Ainsi, puisque le sensible et la réflexion semblent s'opposer et qu'aimer et apprendre correspondent chacun, distinctement, à un de ces deux domaines, il parait improbable d'espérer apprendre à aimer, car ce serait chercher à contrôler l'incontrôlable, à rationnaliser l'inexplicable dans la vaine tentative d'en faire des normes que l'on pourrait inculquer.

Commentaires