Peut-on avoir peur de soi-même ? Dissertation by isou38

Peut-on avoir peur de soi-même ?
Dissertation qui cherche à savoir si, au-delà des phobies classiques (araignées, vide, hôpital), le sentiment de peur est possible vis-à-vis de soi-même.
№ 21413 | 2,225 mots | 5 sources | 2009
Publié le nov. 29, 2010 in Philosophie , Psychologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au contraire de l'angoisse, la peur est toujours peur de quelque chose, c'est-à-dire qu'on a toujours peur d'un objet. Il faut ainsi déterminer si cet objet peut être nous. Un objet est, par définition, quelque chose d'extérieur à nous. Auguste Comte refusait ainsi toute légitimité à l'introspection dans le Cours de Philosophie positive. L'introspection est une méthode d'observation et d'analyse de soi pour étudier sa propre personne. Ainsi, selon lui, le sujet ne peut se prendre pour l'objet. De même, il semble impossible d'être à la fois soi-même et quelqu'un d'autre. Si on se réfère à la définition, seuls certains cas pourraient modifier notre personne comme certaines maladies ou certaines drogues qu'elles soient naturelles ou non.
Dans la première partie, nous verrons qu'avoir peur de soi constitue au premier abord un paradoxe. Nous étudierons l'Homme en tant que sujet, puis nous nous intéresserons aux causes possibles de notre peur.

Extrait du document:

Dans ce second point, nous verrons que chaque Homme a une part d'inconnu et de non maitrise de soi en lui. Comme nous l'enseigne Alain dans ses Eléments de Philosophie, l'Homme est obscur à lui-même, c'est-à-dire qu'il ne se connaît pas. Il y a des maladies où nous ne sommes plus maîtres de nous comme c'est le cas de la Schizophrénie. La peur de soi vient, dans ce cas, de la peur d'un disfonctionnement du cerveau ; durant des épisodes d'hallucinose (perception anormale par l'absence d'objet semblable à l'hallucination mais n'est pas intégré à la réalité du malade), le cerveau envoie un flux d'images malgré leur volonté ; ils ne peuvent ainsi plus percevoir le réel et cela entraîne des hallucinations ou des crises de délire. Dans cette situation, le patient ne se maîtrise plus et peut avoir peur de ses réactions. On pourrait également prendre l'exemple de la colère qui est certainement la manifestation la plus évidente du manque de contrôle de soi dont on peut faire preuve.
  • Dissertation de philosophie qui se demande quelles relations entretiennent la liberté et l’Etat, dans la mesure où l'Etat est à la fois le garant de notre liberté, mais aussi celui qui pose des limites.
    № 5561 | 1,820 mots | 0 sources | 2006 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Khôlle qui traite des conséquences du déficit budgétaire sur la place de la France au sein de l'Union européenne.
    № 10881 | 2,085 mots | 8 sources | 2005 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui traite des dangers des désirs et qui se demande si l'individu doit craindre ses propres attirances.
    № 4389 | 800 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires