Peut-on concilier bonheur et morale ? Dissertation

Peut-on concilier bonheur et morale ?
Dissertation se demandant si l'homme peut être heureux en agissant moralement.
№ 24175 | 1,450 mots | 0 sources | 2011
Publié le mai 04, 2011 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le bonheur se définit communément par l'absence de douleur et les fortes jouissances. Il est donc considéré comme la satisfaction des désirs, et ainsi, repose sur les sentiments, les sensations. Le bonheur est donc relatif à chacun, à l'adaptation de ses instincts au monde extérieur, et à sa capacité à satisfaire ses désirs. La morale, au contraire, se base sur l'observance d'un devoir par l'individu, et induit donc l'idée d'obligation et d'universalité, puisque tout devoir doit avoir une maxime universelle. Morale et bonheur s'opposent donc, l'un reposant sur le sentiment, l'autre sur la raison. Cependant, il apparaît que l'homme, par l'intermédiaire de sa conscience morale, participe au bonheur d'autrui, révélant ainsi un lien important entre les deux concepts, puisque c'est en agissant vertueusement que l'homme est heureux.

1. La morale se concilie avec le bonheur quand il s'agit du bonheur général, du bonheur d'autrui, qui est un devoir moral pour l'individu, et qui fonde la moralité
2. Cependant, le bonheur personnel quant à lui, ne peut pas se concilier avec la notion de morale, puisqu'il imposerait l'idée de contrainte à l'individu, idée contraire à celle du bonheur

Extrait du document:

Le bonheur apparaît comme le fondement de la moralité, déterminée par l'influence des actions de l'homme sur le bonheur. Mais il faut préciser que la moralité se fonde sur le principe du plus grand bonheur, du bonheur général. En effet, les actions n'apparaissent comme morales seulement lorsqu'elles sont effectuées dans le but du bonheur d'autrui. Ainsi, le sacrifice apparaît comme la plus importante des vertus, puisque l'individu met en jeu sa propre liberté, voire sa propre vie, au service d'autrui. Il s'agit donc d'un acte moral, car fait par devoir. Citons les résistants, qui pour beaucoup se sont sacrifiés pour le bonheur général, le bonheur de tout un pays. Ils n'ont pas agi conformément à la loi, au devoir, mais se sont mis en danger face au gouvernement pétainiste, ont donc mis en jeu leur propre liberté et leur propre bonheur, pour agir par devoir, selon les lois morales.
  • Dissertation de philosophie sur la quête de la vérité et le véritable sens d'une heureuse existence. Doit-on privilégier le bonheur au détriment de la morale ?
    № 503 | 1,280 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure on peut agir moralement sans s'intéresser à la politique alors que la politique a été mise en place par les Hommes pour les guider à se conduire correctement en société.
    № 30591 | 1,175 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur le rapport entre la politique et la morale et se demandant si la morale doit faire plier le politique ou le politique doit s'en détacher de par son pragmatisme.
    № 23279 | 2,650 mots | 2 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires