Peut-on critiquer la démocratie ? Dissertation by Don44

Peut-on critiquer la démocratie ?
Dissertation qui analyse les enjeux passés et actuels de la démocratie.
№ 7536 | 2,780 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 30, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les démocraties actuelles considèrent qu’elles ont choisi le meilleur des systèmes, forment des alliances, et promeuvent la diffusion de ce qu’elles considèrent comme un modèle par bien des aspects (liberté, égalité, respect des droits humains fondamentaux..).
Les cadres de vie, les possibilités d’enrichissement personnel et les libertés qu’elles offrent en font des pays enviés mais qui peuvent au contraire se trouver en conflit avec d’autres pays, radicaux, comme certains pays islamistes, qui remettent en cause le modèle démocratique pour plusieurs raisons.

1. La démocratie, à première vue, profitable à tous

2. La démocratie, à l'image des autres gouvernements, a ses limites

Extrait du document:

A l’origine, démocratie vient du grec demos (le peuple) et kratein (commander, diriger) ce qui donne déjà une idée précise de ce en quoi elle consiste : c’est en effet le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Après 2500 ans de tumultueuse évolutions, elle se caractérise aujourd’hui par le respect des droits humains fondamentaux (droits de l’homme et du citoyen tels qu’édictés dans la constitution de 1848), des élections libres et l’existence d’un véritable choix sur l’échiquier politique, la liberté de la presse qui n’est pas contrôlée par l’Etat, l’existence d’une opposition non muselée et assez développée, l’existence d’un Etat de droit assurant la sécurité (et fonctions régaliennes), l’égalité devant la loi de tous les citoyens bénéficiant personnellement d’un droit de vote leur permettant d’agir sur la vie politique de leur pays, le tout complété d’une équitable séparation des pouvoirs selon les principes exposés par Montesquieu dans De l’esprit des lois en 1748 (établis pour une république, la séparation des pouvoirs peut aussi consister en une juste répartition du pouvoir) et qui assurent le nécessaire équilibre des forces conférant au système une certaine pérennité.

Commentaires