Peut-on encore parler du bipartisme au Royaume-Uni ? Dissertation by bennou07

Peut-on encore parler du bipartisme au Royaume-Uni ?
Dissertation qui analyse en quoi le bipartisme est contesté en Angleterre.
№ 11595 | 2,550 mots | 0 sources | 2009
Publié le juin 16, 2009 in Histoire , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis plus de 160 ans, la vie partisane britannique repose sur le bipartisme. Dès le XIXème siècle, le bipartisme conservateurs-libéraux, puis depuis l'après guerre, le bipartisme conservateurs- travaillistes régie le système parlementaire. Le bipartisme, première caractéristique du régime britannique, désigne la situation où seulement deux partis obtiennent la majorité absolue, leur permettant de se succéder à la tête du gouvernement. Ce système s'explique par plusieurs facteurs, notamment celui du mode de scrutin qui apparaît comme étant le plus significatif.

I. L'âge d'or du bipartisme (1945-1970)

II. Le bipartisme en question (1979-....)

Extrait du document:

Ce duopole est hégémonique puisque les résultats combinés des Conservateurs et des Travaillistes laissent très peu de place aux autres formations : en effet, de 1945 à 1970, sur 8 élections étudiées, les deux partis comptabilisent 92,25% des suffrages exprimés. Il est également stable : le mode de scrutin majoritaire uninominal à un tour* « the First-Past-the-Post » assure au parti vainqueur une majorité de sièges très nette. Ce mode de scrutin est un des éléments centraux qui explique le bipartisme au Royaume Uni. En effet, pour 91,25 % des suffrages exprimés, les deux partis obtiennent 97,88% des sièges. Ainsi, ce mode de scrutin permet grâce à une majorité de sièges relativement nette d'assurer au gouvernement un soutien sur et fort de la Chambre.

Commentaires