Peut-on juger la culture à laquelle on appartient ? Dissertation by oliviaD

Peut-on juger la culture à laquelle on appartient ?
Dissertation philosophique s'interrogeant sur le bien-fondé et la possibilité de juger sa propre culture.
№ 7423 | 1,010 mots | 0 sources | 2007
Publié le juil. 24, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chaque être humain possède un bagage culturel, plus ‎ou moins développé, et qui lui est propre. Dans son acception anthropologique ‎et philosophique, le mot « culture » a un sens beaucoup plus vaste : ‎il englobe toutes les activités humaines qui s’écartent des ‎déterminismes simplement naturels.
L’héritage culturel est ‎essentiel dans la définition de l’humain, et même ‎tient la place d’une « seconde nature », lui fournissant un certain ‎nombre de valeurs aisément tenues pour obligatoires. ‎
Qu’est-ce que juger notre propre culture ? Par quels moyens ‎peut-on la juger ? Quels vont être les critères qui vont permettre le ‎jugement ? Quelles difficultés peut-on rencontrer ?‎

Extrait du document:

L’appartenance à une culture produit chez l’individu un ‎ethnocentrisme, qui considère comme exclusives les valeurs de son ‎groupe. Par exemple, pour les Grecs de l’Antiquité, les autres ‎hommes ne sont que des barbares, humanité « inférieure », trop peu ‎distincte de l’animalité. L’Europe a durablement perçu les autres ‎cultures comme inférieures. Montaigne lui, suggère que les mœurs ‎des « cannibales » n’étaient pas plus étonnantes que les nôtres. ‎Mais rares sont les individus capables d’un tel raisonnement‎.

Commentaires