Peut-on parler aujourd'hui d'un dépérissement de l'État ? Dissertation

Peut-on parler aujourd'hui d'un dépérissement de l'État ?
Dissertation s'interrogeant sur l'existence légitime de l'État par rapport à la société mondialisée et à sa société interne.
№ 26680 | 2,590 mots | 0 sources | 2010 | FR
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Les États-Unis ne doivent pas s'ingérer dans les affaires de l'Iran et du Proche-Orient », a déclaré le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad lors d'une conférence de presse à New York à l'occasion du sommet de l'ONU relatif au développement en septembre 2010. Ce discours – par-delà les relations difficiles qui unissent les États-Unis à l'Iran – témoigne d'une volonté des pays du Proche et Moyen-Orient à s'affranchir de toute tutelle et de toute ingérence dans leur politique extérieure et intérieure, fortement attachés à leurs attributs de souveraineté. Cette souveraineté régulièrement mise à mal par les jeux de pouvoir est effectivement la caractéristique principale de l'État, qui s'affirme comme une entité composée de ses trois éléments constitutifs essentiels : une population, un territoire, et un pouvoir politique déployé par un appareil institutionnel et une autorité légitime de coercition.
L'impérialisme étatique semble effectivement de plus en plus contesté dans un espace mondial tourné vers le partenariat et l'interdépendance des puissances. Dans ce même mouvement, la population de l'État tend à s'affranchir du rôle de régulation interne de l'État, marginalisant ainsi sa politique d'intervention (I). Mais il n'en est pas moins que l'actualité témoigne que la souveraineté étatique reste la pièce maîtresse et conditionnelle des relations internationales, et que la l'interventionnisme de l'État reste une logique cyclique ancrée dans la mentalité citoyenne (II).

Extrait du document:

Le monde libéral et mondialisé suppose une réelle volonté pour les États entreprenants, et une réelle nécessité pour les États plus réfractaires, de bâtir des relations interétatiques et des organisations internationales neutres qui viennent apporter des limites à l'exercice de leur souveraineté et de leur politique extérieure. Ce phénomène va lier les États qui s'observent et se surveillent mutuellement.
  • Dissertation s'interrogeant sur le type de nature de la parole et se demandant si parler est une activité, un phénomène ou un outil.
    № 24286 | 2,650 mots | 0 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie sur le rapport entre le langage et la compréhension. Suffit-il de se parler pour se comprendre ?
    № 2122 | 1,810 mots | 0 sources | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation démontrant que parler est une action mécanique comme une autre, mais surtout que cette action est une des identité de l'homme et qu'elle est en effet la source d'une réelle puissance.
    № 15416 | 1,230 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires