Peut-on parler d'un vote féminin en France ? Dissertation

Peut-on parler d'un vote féminin en France ?
Dissertation sur la femme et l'élection en France, discutant de l'influence du genre sur les comportements électoraux des individus.
№ 15042 | 2,290 mots | 5 sources | 2010
Publié le avr. 21, 2010 in Sciences Politiques , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

C'est l'ordonnance du 21 Avril 1944 qui a accordé le droit de vote aux femmes en France, qu'elles ont alors exercé pour la première fois le 20 avril 1945 lors des élections municipales. Ce droit de vote a été accordé particulièrement tardivement en France, les réticences étant grandes, mêmes à l'époque où il a été voté. Un des arguments était alors qu'il était inutile de le leur donner puisqu'elles allaient voter exactement comme leur mari, ne changeant donc en rien les résultats électoraux. Cependant, 65 ans après leur premier vote, il est incontestable que les femmes ont acquis une grande autonomie vis-à-vis de leur mari, et ce aussi concernant leur comportement électoral.

1. Un vote propre aux électrices semble se dégager
2. Mais le vote des femmes reste diversifié

Extrait du document:

Des années 1940 aux années 1960, la période est qualifiée de temps d'apprentissage. Tout d'abord, on a pu constater que les femmes participent moins que les hommes aux scrutins. L'écart entre le taux d'abstention féminin et masculin oscille en général entre 7 et 12 points. Mais ce qui caractérise le plus cette période réside dans les préférences politiques propres aux femmes. En effet, elles sont nettement moins nombreuses que les hommes à voter pour les candidats communistes, socialistes ou radicaux.

Commentaires