Place et rôle de l'État dans les économies et les sociétés des pays industrialisés depuis les années 70 Dissertation by marie77

Place et rôle de l'État dans les économies et les sociétés des pays industrialisés depuis les années 70
Dissertation qui pose la question de savoir si l'État accepte bien, à différents niveaux, de redéfinir son rôle dans les économies et les sociétés au détriment de sa place centrale.
№ 11881 | 2,000 mots | 0 sources | 2008 | FR
Publié le juil. 12, 2009 in Économie , Histoire , Relations Internationales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sans État, les repères donnés aux sociétés s'effritent, le fonctionnement de l'économie ne paraît possible. Sans un cadre solide, il paraît donc difficile de se développer pour un pays. L'État représente des hommes souvent unis par une même culture, un même passé. L'ensemble de ces individus sont soumis à des lois, des règles, des institutions érigées par l'État. Ce dernier peut avoir plus ou moins d'influence sur la société qu'il incarne, qu'il représente. Il se doit d'être à l'écoute de celle-ci. Les grandes avancées sociales passent bien souvent par lui mais chaque État a différentes visions de la société, réagit différemment à ses attentes.
Après avoir montré que le rôle que se donne l'État lui fait perdre sa place d'intervenant au niveau économique, cette étude soulignera le fait que la définition de la place de l'État constitutionnellement l'empêche de totalement se désengager de son rôle social. Enfin, cette étude appuyera l'idée que l'État est actuellement en train de se donner un nouveau rôle dans un contexte de mondialisation qui l'oblige à maintenir une place internationalement.

Extrait du document:

Cependant, l'État se désengage puisque dans de nombreux pays, il prône le libéralisme économique. En effet, les années 80 sont un tournant. Le néo-libéralisme, promu par l'école de Chicago, se met en place. Reagan et Thatcher sont les deux figures emblématiques de celui-ci. L'État joue donc un rôle moindre et laisse place au libre jeu de l'offre et de la demande. Les entreprises ont plus de libertés puisqu'une déréglementation a lieu. Margaret Thatcher, la « dame de fer » privatise de nombreuses entreprises comme British gaz par exemple. Les taux d'intérêt sont augmentés, les impôts sont diminués pour encourager le travail. L'esprit d'entreprendre règne. De plus, les syndicats sont mis au pas. Ainsi, les entreprises ont le champ libre et peuvent agir sans être contraintes par l'État. Mais ceci entraîne le déclin de certaines entreprises pas assez fortes pour résister à la concurrence. En France par exemple, le premier ministre Raymond Barre, de 1976 à 1981, n'aide plus les entreprises en difficultés, qu'il nomme les « canards boiteux ». De même, les entreprises bénéficient de plus de flexibilité dans l'emploi. Philippe Seguin supprime, par exemple, les autorisations administratives concernant le licenciement.
Le libéralisme se manifeste aussi internationalement puisque les droits de douanes sont abaissés, notamment lors du Kennedy round. Ainsi, l'État se désengage mais il se doit de réagir lors des crises comme celle du krach en 1987 qui est réglée par la mise en place de courts circuits.

Commentaires