Politique sociale et politique antisocialiste sous Bismarck Dissertation

Politique sociale et politique antisocialiste sous Bismarck
Mémoire visant à comprendre comment s'inscrit la politique sociale de Bismarck dans son antagonisme politique avec les sociaux-démocrates.
№ 18381 | 12,090 mots | 10 sources | 2009
Publié le juil. 29, 2010 in Histoire , Sciences Politiques , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Tout le congrès est dominé par la puissance de la social-démocratie allemande qui, avec ses 400 000 adhérents, ses 78 journaux dont 54 quotidiens, ses organisations de masse, ses liens avec le mouvement syndical, ses millions d'électeurs, paraît gigantesque quand on la compare aux faibles partis français ». Tels sont les propos rapportés par des délégués français proches de J. Jaurès lors de Congrès de l'Internationale à Amsterdam en 1904. 1904, pour le sujet qui nous intéresse, c'est déjà raconter la fin de l'histoire, mais c'est aussi poser une question essentielle : quel cheminement historique la social-démocratie allemande a-t-elle connu pour être l'un des plus puissants partis socialistes européens au début du XXe siècle ? Et cela n'a rien d'évident, rien de déterminé.

I. Fond et formes de l'antagonisme entre Bismarck et les sociaux-démocrates jusqu'en 1878
II. La politique du « bout de sucre » : les lois sociales
III. Bilan de la politique sociale et antisocialiste

Extrait du document:

Nous décrirons l'évolution de ce qui deviendra le parti social-démocrate en trois temps selon le modèle canonique du genre. Commençons par la résurgence du terme en 1863, avec Ferdinand Lassalle, sous le titre de Allegmeiner deutscher Arbeiterverein, l'Association générale allemande des travailleurs.

Commentaires