Pour être heureux, faut-il être raisonnable ? Dissertation by lujdo

Pour être heureux, faut-il être raisonnable ?
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir si la faculté humaine de réflexion et d'action morale est la condition préalable d'un bonheur futur.
№ 5940 | 1,580 mots | 0 sources | 2008
Publié le mai 27, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La philosophie dans son histoire n'a eu de cesse de mettre en exergue deux thèmes majeurs venant caractériser la nature humaine : la rationalité d'une part et la volonté de bonheur d'autre part.
Dès son acte de naissance dans l'Antiquité grecque, cette première fut même le fondement d'une réflexion sur les rapports et les divergences que peuvent entretenir ces deux notions.

I. Un bonheur rationnel ?
II. Le bonheur par la vertu ?

Extrait du document:

La philosophie contemporaine a, quant à elle, conservé une double définition de la raison humaine : elle est la marque d'une capacité de connaître selon la qualité d'une réflexion et d'un jugement éclairés mais également, en un sens pratique, cette faculté d'agir sagement, moralement. Notre époque propose plus communément une conception matérialiste de la notion de satisfaction : le bonheur serait alors plutôt compris comme bien-être matériel, confort.
La question constamment réitérée, philosophiquement, du fondement de la vie heureuse (des Grecs de l'Antiquité jusqu'à nos jours) est le centre d'une problématique apparemment infinie : la faculté humaine de réflexion et d'action morale est-elle, en effet, la condition préalable d'un bonheur futur ?
Répondre à cette question nécessite donc de réinvestir le champ historique de la pensée philosophique jusqu'à nos jours.

Commentaires