Pour ou contre la rhétorique ? Dissertation by Axn40

Pour ou contre la rhétorique ?
Dissertation sur l'utilité de la rhétorique, cet "art du bien parler".
№ 10869 | 1,390 mots | 0 sources | 2006
Publié le avr. 30, 2009 in Philosophie , Linguistique
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Bien que ce terme d' «art» soit polémique, il est indéniable que la rhétorique est un ensemble de procédés techniques, et donc au moins une technique au sens de savoir faire, qui permet non seulement de persuader mais aussi de faire agir. Cette notion de persuasion est particulièrement importante parce qu'elle consiste en l'obtention de l'assentiment des interlocuteurs non pas grâce à la suffisance objectif des arguments avancés, mais grâce à l'émotion qu'elle suscite chez eux. Dans qu'elle mesure l'usage de la rhétorique est il juste ?

I. Le rapport entre rhétorique et discours
II. L'usage de la rhétorique en politique
III. La puissance de la rhétorique est-elle juste ?

Extrait du document:

Même si Platon n'entrevoie que l'aspect dommageable de la rhétorique, Aristote lui tente de la réhabiliter : « S'il est honteux de ne se pouvoir défendre avec son corps, il serait absurde qu'il n'y eût point de honte à ne le pouvoir faire par la parole, dont l'usage est plus propre à l'homme que celui du corps. » (Rhétorique, Livre I, 1355b). En effet, l'Homme est naturellement plus apte à se défendre par les mots que par la force. Cette faculté de se défendre est d'autant plus importante du fait que depuis qu'il s'est établi en société, l'Homme s'est affranchi de presque tous les dangers physiques l'environnant. En faite la seule chose dont l'homme a toujours à se défendre est son homologue.

Commentaires