Pourquoi des philosophies ? Dissertation by veraboutch

Pourquoi des philosophies ?
Dissertation qui analyse si la philosophie peut être considérée comme une discipline unitaire, ou si elle rassemble plutôt des ensembles de systèmes hétérogènes voire contradictoires, incompatibles.
№ 7008 | 3,320 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 04, 2008 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Quand on demande « pourquoi des philosophies », on fait preuve de la candeur interrogatrice de l’enfant qui s’étonne devant les certitudes établies des initiés au monde.
Or cette question en soulève effectivement une myriade d’autres, s’interrogeant à la fois sur la nature de la discipline philosophique, sur ses créateurs et ses médiateurs, et sur leurs rôles et leurs rapports. Le "pourquoi" est équivoque, car la langue française ne dispose pas de distinction –du moins les a-t-elle confondus- entre le "pour quoi" qui définit le but, la fin, le dessein, et le "pourquoi" prenant en compte la cause d’un fait.
Or ces deux notions sont très différentes, puisque l’une questionne la cause, l’autre l’effet escompté, et nous nous attacherons plus particulièrement à cette dernière, se rapprochant du "comment".

1. Est-il possible de dégager une essence de la philosophie ?

2. La philosophie est placée sous le signe de la contradiction

3. La philosophie s’est caractérisée, depuis sa source, par une constante redéfinition de soi

Extrait du document:

On pourrait par exemple ériger la notion de philosophie comme propre à chaque auteur –distinguant en ceci autant de philosophies que de philosophes au système théorique complet et achevé, voire que d’œuvres singulières, quand celles d’un même auteur évoluent dans le sens de la contradiction interne. On pourrait également, d’un point de vue plus global, déterminer la philosophie comme une manière d’envisager le spectre des problèmes philosophiques, dégageant donc des courants de pensée bien distincts. C’est en tout cas ce jeu des échelles que la question initiale met en lumière.

Commentaires