Pourquoi refuse-t-on la conscience à l'animal ? Dissertation by julie59

Pourquoi refuse-t-on la conscience à l'animal ?
Dissertation de philosophie sur le rapport entre l'animal et la conscience, celle-ci étant généralement admise comme propre à l'homme.
№ 10596 | 1,250 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 30, 2009 in Philosophie , Vétérinaire
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Certains d'entre nous pensent que nous ne pouvons pas parler de conscience chez l'animal. Cependant, rien ne nous prouve qu'il y ait absence de conscience chez lui. Les auteurs scientifiques tels Descartes, Voltaire et bien d'autres soutiennent le contraire. Pourquoi certains refusent d'admettre que l'animal puisse avoir une conscience ?

I. Pourquoi refuser l'idée qu'un animal ait une conscience ?
II. Les animaux peuvent être dotés d'une conscience

Extrait du document:

L'animal lui est plus gratifié d'émotions négatives (cruauté, haine, gloutonnerie). S'il fallait reconnaître qu'ils en ont une, alors cela ferait basculer notre mode de vie (les tests cosmétiques sur les animaux, les abattoirs, l'euthanasie…), qui nous obligerait à revoir notre place sur terre. De plus, nous pouvons ajouter que les être humains ont un avantage sur l'animal : le langage. En effet, c'est l'une des différences les plus importantes entre l'homme et l'animal. Les animaux ne peuvent exprimer leurs sentiments d'une manière susceptible d'être comprise sauf comme le ait le chien quand celui-ci agite sa queue content de voir son maitre ou quand il baisse les oreilles après s'être fait réprimander.

Commentaires