Pourquoi travaille t-on ? Dissertation by circé

Pourquoi travaille t-on ?
Dissertation qui pose la question de savoir si l'homme n'a pas un besoin de travailler autre que pour sa survie.
№ 13084 | 1,500 mots | 0 sources | 2009
Publié le nov. 17, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'étymologie du mot travail vient du latin "tripalum" : l'instrument de torture. Le travail a une connotation négative d'effort. Pourtant, nul n'y échappe puisqu'il est indispensable pour subvenir à ses besoins naturels. Cependant, l'homme aurait pu comme tout animal se contenter de ce que la nature lui offre, c'est-à-dire cueillette, chasse, pêche pour pouvoir survivre. On peut alors se demander si l'homme n'a pas un besoin de travailler autre que pour la survie ?

1-Le travail une douleur originel, un besoin de survie
2-Le travail permet de nous extraire de notre condition animal
3-Le travail un accomplissement de l'homme, une tentative d'immortalité

Extrait du document:

Plusieurs années plus tard, au XIXè siècle, on voit se mettre en place une glorification du travail. C'est la période de la révolution industrielle. Deux grands systèmes économiques naissent : le capitalisme et le marxisme. Tous deux sont critiqués par Nietzche car ces deux systèmes ont pensé le travail sur la notion de production. En effet, l'industrialisation se caractérise par une implication de la technique dans le travail. On aurait pu penser que la technologie allait soulager le poids du travail. Mais non, car les cadences de production s'intensifient. Le travail devient abrutissant car il est répétitif. Les conditions de travail sont mauvaises. C'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le but du travail c'est la production, la rentabilité : "make a money". Hannah Arendt dit : "La société moderne devient une société de sur-travail". Cette société de sur-travail s'oppose aux sociétés antique et du Moyenâgeuse beaucoup plus contemplatives. Tout est pensé en fonction de la production. Baudrillard dit : "Le temps libre est une parenthèse évasive dans les cycles de production".

Commentaires