Promettre est-ce renoncer à sa liberté? Dissertation

Promettre est-ce renoncer à sa liberté?
Dissertation qui va tenter de savoir si l'acte de promettre peut correspondre à la perte ou au renoncement de sa liberté.
№ 20201 | 1,025 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 30, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Promettre est par définition un engagement libre à l'égard de quelqu'un. Or nous allons tenter de savoir si l'acte de promettre peut correspondre à la perte ou au renoncement de sa liberté. On s'aperçoit donc que ce sujet est paradoxal, en effet, il nous demande de nous interroger sur le fait qu'une action libre puisse être capable ou non de nous priver de liberté elle même. Il faut donc pas se poser le problème de l'action « promettre » mais plutôt ce qui l'entoure, ce qui fait que la promesse est ce qu'elle est, comme par exemple son origine, son objet, le contexte dans lequel elle est effectuée ou encore les raisons qui font que la promesse est faite.

1. L'origine de la promesse peut-elle influer ou non sur le renoncement à la liberté
2. Il existe certains objets de la promesse qui permettent malgré tout de conservé sa liberté
3. L'importance de la promesse en ce qui concerne le rapport aux autres et si elle est finalement synonyme de renoncement à la liberté

Extrait du document:

Lorsqu'un individu fait une promesse il n'y est pas obligé, en effet, c'est par définition un acte libre. L'homme peut donc librement choisir de faire sa promesse ou non. L'acte de promettre ne dépend que de l'individu lui même, par exemple si un homme promet à son enfant d'aller faire une promenade en forêt, il ne le fait pas par obligation, il le fait parce qu'il a décidé de le faire, donc de façon libre. On peut s'appuyer sur la définition philosophique de la liberté qui est une absence de contraintes au moment où l'on fait ses choix, pour confirmer cette idée.
La promesse est une sorte d'engagement sur l'honneur, en effet on met en jeu sa crédibilité lorsque l'on promet quelque chose.

Commentaires