Proudhon contre Fourier, deux anti-étatistes Dissertation by chtite

Proudhon contre Fourier, deux anti-étatistes
Dissertation d'économie sociale qui présente ces deux auteurs d'époques différentes, avec chacun une vision particulière de la société idéale et de l'antiétatisme.
№ 10666 | 2,400 mots | 0 sources | 2008
Publié le avr. 08, 2009 in Économie , Histoire , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

«Anti-étatiste aussi est Proudhon, mais à sa manière, qui diffère beaucoup de celle de Fourier. […] Proudhon ne rêve pas comme Fourier l'extension indéfinie de jouissances variées ; plutôt accepterait-il l'idée d'une société où tout le monde serait pauvre, pourvu qu'on fut également pauvre».
Cette étude part de cette citation pour montrer - dans une première partie - en quoi l'antiétatisme des deux est différent, au regard de l'époque à laquelle ils ont vécu. Puis, dans une seconde partie, elle présente plus particulièrement leur réflexion propre et leur théorie à travers la citation.

Extrait du document:

Proudhon et Fourier, ne sont pas seulement deux anti-étatistes, ils sont aussi tout deux utopistes.(...) Fourier sera le premier à voir le jour, en 1772. Il critique fortement le capitalisme et surtout le commerce, il invente la théorie des passions il défend le travail et la communauté. On le connait surtout pour son expérience du phalanstère.
Proudhon, lui, est né en 1809. C'est un autodidacte qui prône la société égalitaire. Il est considéré comme un anarchiste, contre le capitalisme et l'Etat. Il revendique l'autogestion et est aussi anti collectiviste.

Commentaires