Qu'est-ce qu'éduquer ? Dissertation by castor12

Qu'est-ce qu'éduquer ?
Dissertation qui analyse si éduquer correspond davantage à une forme de dressage ou à une formation à la liberté.
№ 10831 | 4,210 mots | 9 sources | 2009
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les problèmes de l'éducation, qu'elle soit familiale ou nationale ne cessent de nous interroger parce qu'il en va du vivre ensemble. Dire de quelqu'un qu'il manque d'éducation c'est toujours d'une certaine manière le stigmatiser comme barbare. Le barbare ou le sauvage c'est l'homme qui manque d'humanité. Si tout peut s'éduquer, le corps et les sens comme l'esprit et le goût, c'est que l'éducation est ce par quoi se forme l'humain qui n'est pas achevé par la nature... Toutefois si éduquer veut dire former l'homme, force est de constater que l'homme n'existe pas au sens ou il ne se rencontre nulle part. Ce que l'expérience montre c'est toujours des hommes dans leurs irréductibles différences : tous éduqués mais tous différents. De ce point de vue si l'espèce humaine est une, l'éducation la rend multiple, enracinée dans des particularités culturelles. Eduquer voudrait alors dire conformer à une façon particulière de vivre.

1. Eduquer c'est former l'homme dans la mesure où ce dernier n'a pas de nature

2. En formant, l'éducation peut formater

3. Distinguer le simple héritage culturel de l'éducation véritable

Extrait du document:

Eduquer c'est l'activité par laquelle on transmet une éducation. Dans le fait d'éduquer est donc compris une méthode, (une manière de conduire la formation, violente ou douce, intelligente ou stupide, dominatrice ou émancipatrice) et la question du contenu (qu'est ce qu'il faut transmettre ? S'il faut former les individus en vue de quoi faut-il les former ?). La question de la méthode est devenue centrale dans nos sociétés occidentales depuis une date relativement récente qui a vue naître, ce qu'on peut appeler avec Hannah Arendt, une crise de l'éducation (in la crise de la culture).
Pendant très longtemps le problème ne s'est pas posé. Dans le cadre de l'ancien régime l'éducation ne concerne véritablement qu'une partie infime de la population, les nobles qui possèdent seuls par nature des qualités supérieures qui nécessitent une longue formation. Ce n'est qu'avec la renaissance et les lumières que s'impose l'idée d'une égale dignité de la personne humaine et le droit qui en découle pour chacun de recevoir une formation permettant l'épanouissement de l'homme en tout homme. Si, comme l'affirme Descartes dans le discours de la méthode.

Commentaires