Qu'est-ce qu'un homme cultivé ? Dissertation by Sally C

Qu'est-ce qu'un homme cultivé ?
Dissertation qui analyse comment l'idée de l'homme cultivé peut perdre sa connotation positive pour devenir petit à petit ce que la philosophie rejette.
№ 8289 | 2,180 mots | 0 sources | 2008
Publié le oct. 06, 2008 in Philosophie , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce qui semble assez étrange au premier abord, c'est cette idée de définir un homme, idée contraire à l'idée libérale qui fait de chaque homme un individu. Néanmoins cette question pt se comprendre si l'on pense l'homme cultivé non comme un individu ms comme un type. Se dessinent alors deux espèces de réflexion : ou bien ce type est celui que l'on se fait dans la doxa, et l'on peut supposer dès maintenant que l'homme cultivé sera perçu comme un modèle, comme un idéal à atteindre, ou bien il s'agit du type qui doit servir de base de réflexion à la philosophie en tant que l'idée générale de l'homme cultivé) ainsi qu'à l'élaboration d'une science, entendons par la surtout la sociologie.

I. L'expression « homme cultivé » fait écho à une image qui s'est constituée au cours des siècles
1) Formation de l'idée de l'homme cultivé. N'y a-t-il qu'une seule idée de l'homme cultivé ?
2) L'exemple particulier des humanistes
3) Pourquoi se cultive-t-on ?

II. La critique philosophique de l'idée de l'homme cultivé
1) Comment l'idée de l'homme cultivé se dévalorise d'elle-même avec Montaigne ?
2) C'est Rousseau qui va tirer l'essentiel de la contradiction que nous venons de découvrir
3) La remise en cause moderne de la moralité de l'homme cultivé et de son action sur la cité

Extrait du document:

On peut dire que cette image existe depuis l'Antiquité, avec des personnages tels que Platon, qui sera relayé à la Renaissance par des humanistes tels que Pic de la Mirandole ou Marcile Ficin. Au 18e, l'homme cultivé, c'est l'homme des Lumières, l'honnête homme, c'est d'Alembert. Ojd', ce seront tous ces intellectuels « bobos » de droite comme de gauche.
C'est donc qu'à chaque époque correspond bien un type une image de l'homme cultivé.
Leurs points communs ? Pt-on parler d'UN homme cultivé (et pas de plusieurs) ?
Ils semblent tous nourris de culture classique, et se targuent pour la plupart d'avoir en leur possession le maximum de connaissances possibles.

Commentaires