"Qu'est-ce que la littérature ?" de Jean-Paul Sartre Dissertation

"Qu'est-ce que la littérature ?" de Jean-Paul Sartre
Dissertation partant d'une citation extraite de l'ouvrage : "Qu'est-ce que la littérature ? " de Sartre dans laquelle il développe le parallélisme entre notre vision des choses et la manière dont l'art et la littérature les représentent. (pdf)
№ 22046 | 1,825 mots | 0 sources | 2010
Publié le janv. 09, 2011 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sujet : « Ce n'est jamais à l'objet peint, sculpté ou raconté que l'oeuvre se limite; de même qu'on ne perçoit les choses que sur fond du monde, de même les objets représentés par l'art paraissent sur le fond de l'univers.»
Lorsque Magritte inscrit sous la pomme qu'il a peinte : « Ceci n'est pas une pomme », il pose le problème de ce que l'art représente dans ses oeuvres. Selon Sartre, dans Qu'est-ce que la littérature ?, l'art ou la littérature représentent un objet, mais celui-ci ne constitue pas les limites de l'œuvre. Dans cette citation, Sartre explique son propos par un parallélisme entre notre vision des choses la manière dont l'art les représente, qu'il exprime avec l'anaphore de « de même ».

1. La représentation littéraire en s'intéressant aux manières dont la littérature dit l'objet en établit les limites
2. Il existe cependant, derrière l'objet même, un ou une pluralité de sens, qu'il s'agisse d'un contexte ou d'une réalité abstraite que l'objet implique de façon différente selon la manière dont il est représenté
3. Passage du « monde » que nous voyons à « l'univers »

Extrait du document:

Si Eschyle représente la défaite perse au plus près de la réalité historique, et si Molière s'éloigne de la réalité pour mettre en scène des représentations symboliques de l'homme de tous les jours, la littérature peut choisir de représenter un monde inventé. L'objet et ses limites sont du ressort de l'auteur, qui crée une réalité à l'intérieur de son oeuvre. Dans Les Liaisons Dangereuses, Laclos met en place une société mondaine qu'il constitue lui-même à travers la centaine de lettres qu'il écrit. A travers le langage, Laclos crée l'objet de son roman épistolaire, ses personnages et leurs histoires en variant les registres d'expression selon l'auteur supposé de la lettre.

Commentaires