Qu'est-ce qui justifie le respect d'autrui ? Dissertation

Qu'est-ce qui justifie le respect d'autrui ?
Dissertation qui s'intéresse au respect qui constitue l'une des attitudes fondamentales dans la relation à autrui, celui-ci ayant le droit d'exiger le respect de ses semblables à son égard.
№ 18626 | 1,565 mots | 0 sources | 2008
Publié le août 04, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tout homme, quel qu'il soit, a droit au respect et chaque homme se doit donc de respecter tout homme. Le respect ne constitue dès lors plus un droit mais un devoir que chacun se doit d'appliquer envers tout homme. Or tout devoir nécessite un but, une légitimité sinon pourquoi s'y contraindre et là-même comment le faire appliquer ? Il convient donc, puisque le respect n'est plus un droit, un acte gratuit, mais un devoir, de se poser la question suivante : qu'est-ce qui justifie le respect d'autrui ? Le respect en tant que devoir de tout un chacun se trouve donc pratiquer par tout homme envers tout homme. C'est donc l'égalité entre les hommes, soit la notion même d'humanité, qui justifie le respect d'autrui. Mais n'est-ce pas dès lors nier toute individualité, voir l'altérité elle-même ? Ne serait-il pas plus légitime d'instaurer une hiérarchie entre les hommes ? Mais cette idée n'est-elle finalement pas une négation de la liberté qu'il s'agit de combattre en respectant l'homme pour ce qu'il accompli et non pour ce qu'il est malgré lui ? Car comme l'écrivait Sartre, « on est ce que l'on fait ».

Extrait du document:

Le respect d'autrui ne serait donc plus justifié par l'égalité. Pascal établit une distinction entre les « grandeurs naturelles » et les « grandeurs d'établissement », qui relèvent d'un statut conventionnel. Ces conventions préalables induisent un respect du même ordre, c'est-à-dire un respect externe : le salut. Il s'agit d'un respect purement raisonnable, conforme à la loi, qu'il serait sot et bas de refuser. Cette forme hiérarchique se trouve dans la quasi-totalité des systèmes politiques. Cette hiérarchie se trouve finalement partout : entre les fonctions d'une société, entres différentes générations, entre les membres d'une même famille, etc. Cette forme hiérarchique est donc préalable et purement conventionnelle et mérite un respect consistant en cérémonies extérieures.

Commentaires