Quelle est la contribution de l'école à la cohésion sociale en France aujourd'hui ? Dissertation by Khristaline

Quelle est la contribution de l'école à la cohésion sociale en France aujourd'hui ?
Dissertation sur la fonction socialisatrice de l'école et sa contribution à l'intégration des individus dans le corps social. (pdf)
№ 28944 | 1,645 mots | 0 sources | 2012
Publié le oct. 23, 2012 in Économie , Médias , Questions Sociales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis plus d'un siècle, en France, la figure historique de Jules Ferry est régulièrement convoquée pour célébrer les vertus de l'école républicaine. La fonction assignée à l'école est, en effet, au coeur du processus d'intégration qui, au-delà des différences, est censé constituer le socle du contrat social. La réalité des faits dément en partie cette vision optimiste : le chômage des jeunes sans diplôme, trois ans après leur sortie du système scolaire, atteignait, en 2007, 40 %, alors que celui des diplômés de l'enseignement supérieur n'était que de 9 %.

1. L'école républicaine, une fonction d'intégration affichée
2. La culture scolaire, un patrimoine toujours discriminant

Extrait du document:

Les performances scolaires des enfants ne sont pas indépendantes de leur origine sociale et de l'environnement culturel dans lequel se déroule leur « carrière scolaire ». Ainsi, dans la génération née entre 1983 et 1987, le taux d'accès au baccalauréat est de 90 % pour les enfants de cadres, et de 48 % pour les enfants d'ouvriers. Même si, pour ces derniers, la progression depuis les années d'après-guerre est loin d'être négligeable (11 % pour les générations 1954-1958), les écarts restent importants. À l'intérieur même du groupe des bacheliers, il faut, par ailleurs, distinguer entre les filières dont on sait qu'elles ne sont pas toutes porteuses du même degré de prestige… et du même destin professionnel.

Commentaires